La Côte d’Ivoire a réalisé une demi-surprise en s’imposant 1-0 devant un Cameroun qui lui avait fait tant de mal en éliminatoires, mercredi à Malabo. Au cours d’un match plutôt fermé, il aura fallu un nouvel exploit de Max-Alain Gradel, cette fois titulaire, pour débloquer la situation. Sur un ballon récupéré dans les pieds de Joseph Guihoata, le Stéphanois n’a laissé aucune chance à Fabrice Ondoa en décochant une frappe imparable aux 25 mètres (36e). Une issue plutôt logique puisque Wilfried Bony (5e) et Serge Aurier (20e) avaient déjà eu les occasions les plus chaudes du début de match. Les Lions Indomptables ont manqué l’égalisation avant la pause par Edgar Salli, qui a d’abord buté sur Sylvain Gbohouo (38e) avant de rater le cadre (45e+4). Malgré quelques balles de break (64e, 84e), les Ivoiriens ont tremblé jusqu’au bout (80e, 87e). Ils s’assurent finalement la première place du groupe D de la CAN 2015 et sont pour l’heure la seule équipe qualifiée de la poule. Le destin du Mali et de la Guinée, incapables de se départager sur le terrain (1-1) se réglera jeudi matin par tirage au sort. Annoncé parmi les favoris de la compétition, le Cameroun est, lui, éliminé et regrettera une nouvelle fois ses sempiternels polémiques internes.