La sanction prise en première instance à l’encontre du Ghana est confirmée. Réuni mercredi soir au Caire, le Jury d’appel de la CAF a confirmé la décision prise en première instance par la Commission d’organisation de la CAN 2015 des moins de 17 ans disqualifiant le Ghana, coupable d’avoir aligné des joueurs plus âgé lors du match face au Cameroun. « Le Cameroun a formulé une réserve de qualification sur sept joueurs de la sélection ghanéenne estimant que ces derniers ne remplissaient pas les critères d’âge pour figurer dans la catégorie« , a rappelé l’instance dans son communiqué, avant d’expliquer : « Après examen des clichés d’IRM, les cas de deux joueurs ont retenus l’attention. Il s’agit de : Asiedu Benjamin Kwesi et Twum Isaac. Le jury d’appel a conclu à l’éligibilité du joueur Asiedu Benjamin Kwesi sur la base d’interprétations croisées de ces clichés faites par des centres spécialisés, la commission médicale de la CAF et d’autres consultants sollicités par la CAF. Dans le cas de Twum Isaac, le jury d’appel, se basant sur les rapports de la commission médicale de la CAF et d’autres experts médicaux a conclu à l’inéligibilité du joueur et donc à la disqualification du Ghana, confirmant donc de ce fait la qualification du Cameroun. » A l’annonce ce cette décision, le Ghana dispose de 10 jours pour saisir le Tribunal arbitral du Sport en dernier recours.