Président du comité d’organisation de la CAN 2008 au Ghana, Dr Kofi Amoah est parfaitement conscient des efforts que nécessite l’organisation d’une CAN. Et pour l’homme d’affaires, organiser une compétition en deux mois, comme devra le faire le(s) pays choisi(s) par la CAF pour remplacer le Maroc, est une tâche « gargantuesque » voire impossible. « Je ne pense pas qu’il y ait assez de temps pour la préparer, pour qui que ce soit« , explique-t-il à la BBC. « Ca serait une honte pour le football africain. 60 à 70 jours ne suffiront pas à la plupart des pays. Il y a beaucoup de choses –système d’accréditation, sécurité- qui sont très importantes. Sinon, cela serait un échec« . Le Ghanéen vole par ailleurs au secours du Maroc : « Je ne pense pas qu’ils devraient être pénalisés. Ils ont fait ça pour protéger l’ensemble de l’Afrique. Des nécessités humaines entrent en jeu et il serait préférable de reporter la compétition« .