Ces dernières heures, une rumeur insistante affirmait que la Confédération Africaine de Football (CAF) aurait décidé de retirer l’organisation de la CAN féminine 2018 au Ghana en raison de retards pris dans les travaux. Mise au courant de ces bruits de couloir, l’instance panafricaine a publié un communiqué lundi pour démentir cette information.

« Suite à de récents articles dans les média, la CAF confirme qu’aucune décision concernant le pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations féminine Total 2018 prévue se tenir au Ghana du 17 novembre au 1er décembre n’a été prise« , a indiqué l’instance tout en précisant que « le dossier sera discuté lors de la prochaine réunion de la Commission de Football Féminin qui se tiendra au Caire, Egypte le 12 septembre 2018. Le rapport de la dernière visite d’inspection sera inclus au dossier. La décision finale sera prise par le Comité Éxécutif durant sa session des 27 et 28 septembre 2018. » Autant dire qu’un changement de pays-hôte reste largement envisageable…