Mise à jour, 25/06, 20h50 (Paris) : ce match a eu lieu, cliquez ici pour accéder au compte-rendu

Place au terrain ! Après une préparation perturbée par une grève des joueurs durant 24 heures en raison d’une nouvelle affaire de primes, le Cameroun débute ce mardi la défense de son titre de champion d’Afrique en affrontant la Guinée Bissau à Ismaïlia pour son entrée en lice à la CAN 2019 (coup d’envoi à 17h GMT, soit 19h en France).

Les Lions Indomptables partiront favoris sur le papier face à un adversaire qui leur avait toutefois donné beaucoup de fil à retordre en phase de groupes de la précédente édition puisqu’il avait fallu des buts de Siani (61e) et Ngadeu (78e) durant la dernière demi-heure pour renverser 2-1 des Djurtus qui avaient pris l’avantage dès la 13e minute grâce à Piqueti.

Broos, Aboubakar et Nkoulou ne sont plus là

Depuis, beaucoup de choses ont changé : Vincent Aboubakar (trop juste physiquement) et Nicolas Nkoulou (en retrait de la sélection) ne sont plus là et le sélectionneur Hugo Broos a laissé sa place sur le banc à Clarence Seedorf qui va vivre son premier test grandeur nature. Rappelons que le Cameroun était censé accueillir cette CAN mais les retards accumulés dans les travaux de réalisation des infrastructures ont poussé la CAF à la retirer au pays des Lions Indomptables en novembre.

Du coup, après avoir disputé les 5 premières journées des qualifications « pour du beurre » , Eric Maxim Choupo-Moting et sa bande ont joué leur billet pour l’Egypte face aux Comores en mars dernier lors d’un «barrage» qu’ils ont remporté haut la main (3-0). A part eux-mêmes, rares sont ceux qui classent ces Lions parmi les grands favoris du tournoi, mais c’était déjà le cas en 2017 et on connaît la chanson… Reste qu’avant de rêver, il faudra déjà se défaire de l’obstacle bissau-guinéen sans le latéral droit Faï Collins, suspendu ce mardi, ni l’attaquant Joël Tagueu, qui a dû quitter le groupe à la dernière minute en raison d’une anomalie cardiaque. «C’est désormais une motivation de gagner pour lui», a promis Seedorf.

Ils ont dit :

Baciro Candé, sélectionneur de la Guinée Bissau – «On ne va pas comparer la Guinée-Bissau au Cameroun. Nous prendrons beaucoup de plaisir à affronter cette équipe. Elle a des noms connus à l’international et cela fait d’elle l’équipe qui aura le plus de pression.»

Clarence Seedorf, sélectionneur du Cameroun – «Nous sommes contents d’être ici. La préparation a été bonne et le groupe est prêt à compétir. Il n’y a qu’une façon de préparer un tournoi c’est de penser à la victoire. C’est notre mentalité, c’est l’histoire du Cameroun et on ne va pas la changer.»

Les compositions de départ :

Cameroun : Onana – Tchakonte, Banana, Ngadeu, Oyongo – Zambo Anguissa, Mandjeck, Djoum – Bassogog, Toko Ekambi, Choupo-Moting.

Guinée Bissau : J. Mendes – Cassama, Rudi Silva, Juary, Cande – Zezinho, Manconi, Pele – Toni Silva, F. Mendy, Piqueti.