Malgré la perte de son statut de pays-hôte, le Cameroun n’a pas été disqualifié des éliminatoires de la CAN 2019 contrairement à ce que prévoient les réglements. Cette situation a été vécue comme une injustice par les Comores, adversaires directs des Lions Indomptables et qui réclament leur disqualification. Jeudi, le président de la Fédération de football des Comores, (FFC) Said Ali Said Athouman, a confirmé que son pays compte bien saisir le Tribunal arbitral du Sport (TAS) pour contester cette décision de la CAF.

« Je garde espoir pour le dossier concernant le recours devant le Tribunal Arbitral du Sport qui, contrairement à ce qu’on a pu lire ces derniers jours, n’a pas été abandonné. La Fédération a initié des démarches auprès d’un cabinet d’avocats spécialisé en la matière et sollicite le soutien de l’Etat pour son financement, car les coûts pour une telle opération sont extrêmement élevés. L’aventure est donc loin d’être terminée« , a annoncé le dirigeant dans des propos relayés par la FFC.