L’histoire se répète pour Majeed Waris (27 ans)… Comme pour l’édition précédente en 2017, l’attaquant du FC Nantes a été écarté de la liste finale du Ghana pour prendre part à la CAN 2019 (21 juin-19 juillet). Et cette décision a vraiment du mal à passer pour l’ancien Lorientais.

En effet, avant même l’officialisation de la liste des 23 lundi soir, des rumeurs faisant écho de sa mise à l’écart circulaient sur internet depuis plusieurs heures. Ecœuré par ces fuites et par les choix du sélectionneur Kwesi Appiah, le joueur a préféré s’enfermer dans sa chambre d’hôtel, refusant de prendre part à la réunion organisée en présence d’officiels (dont le ministre des Sports ghanéen, Perry Okudzeto) durant laquelle son absence des 23 devait lui être notifiée, rapporte la presse locale.

Même si sa frustration est en partie compréhensible, cette attitude risque de valoir des sanctions à Waris…