Plus maître de son destin, la RD Congo joue sa survie à la CAN 2019 ce dimanche contre le Zimbabwe. Les Léopards doivent impérativement s’imposer et prier pour qu’un total de 3 points leur suffise pour se classer parmi les meilleurs 3es…

«Nous allons jouer le jour de l’indépendance de la RDC, journée historique pour tout un pays, et c’est pourquoi nous ferons tout notre possible pour obtenir les trois points.» A quelques heures du match décisif face au Zimbabwe ce dimanche à la CAN 2019 (coup d’envoi à 19h GMT, soit 21h en France), le capitaine de la RD Congo, Youssouf Mulumbu, a donné le ton !

Après un premier match complètement raté contre l’Ouganda (0-2) puis un nouveau revers contre l’Egypte malgré une réaction d’orgueil (0-2), les Léopards sont dans l’obligation de s’imposer pour conserver un mince espoir de qualification parmi les 4 meilleurs 3es des six groupes, même si ce n’est pas gagné. Mais avant de commencer à sortir la calculette, il faudra se défaire d’un Zimbabwe qui avait posé de gros problèmes à la RDC durant les qualifications (victoire 2-1 des Warriors à Kinshasa, match nul 1-1 à Harare).

Les Congolais tenteront de s’appuyer sur les progrès entrevus contre l’Egypte tout en améliorant leur efficacité (deux transversales touchées face aux Pharaons). Mais attention, car le Zimbabwe a quant à lui déjà un point en poche et une victoire le rapprocherait sérieusement des 8es de finale, surtout qu’après leur défaite lors du match d’ouverture (0-1 contre l’Egypte), les hommes de Sunday Chidzambwa ont affiché un visage plus intéressant contre l’Ouganda (1-1). 3e en 2015 et quart de finaliste de la précédente édition, la RDC est prévenue. Il faudra au moins terminer par une victoire pour sauver l’honneur, puis prier en attendant le dénouement des autres groupes…

Le classement du groupe A : Egypte 6 points, Ouganda 4 pts, Zimbabwe 1 pt, RDC 0 pt

Ils ont dit :

Florent Ibenge, sélectionneur de la RDC – «Il est vrai que nous avons perdu nos deux premiers matchs et que nous avons commis des erreurs. Mais nous devons maintenant reprendre confiance en nous et remporter une victoire bien méritée contre le Zimbabwe.»

Sunday Chimbadzwa, sélectionneur du Zimbabwe – «Nous allons jouer contre une équipe très difficile, d’autant plus que les deux équipes ont des chances de se qualifier pour les huitièmes de finale. Mais de notre côté, nous ferons tout pour faire un bon match et gagner.»