Bénin-Guinée Bissau (groupe F)

De retour à la CAN après neuf ans d’absence, le Bénin a réalisé un joli coup en tenant tête au Ghana (2-2). L’expulsion sévère de John Boye a certes aidé les Ecureuils mais l’impression laissée par les hommes de Michel Dussuyer a de toute façon été bonne avec une capacité à frapper en contres très intéressante et un redoutable finisseur en la personne de Mickaël Poté. Pour entrevoir les 8es de finale, il faut maintenant confirmer en ajoutant 3 points au compteur ce samedi contre la Guinée Bissau à Ismailia (coup d’envoi à 20h GMT). Les Béninois compteront en plus sur le retour de suspension de leur capitaine, Stéphane Sessegnon.

Mais attention car cette rencontre ne sera pas facile. D’une part parce que la Guinée Bissau a affiché beaucoup de solidité face au Cameroun avant de s’incliner dans la dernière demi-heure (0-2). Ensuite parce que les Djurtus possèdent en Piqueti, Zezinho ou encore Frédéric Mendy des individualités capables de frapper à tout moment. Enfin, il est toujours plus facile de se sublimer pour jouer contre le Ghana que face à équipe moins réputée, surtout que cette fois il faudra sans doute davantage porter le ballon et proposer du jeu. Les Ecureuils sont donc prévenus…

Mauritanie-Angola (Groupe E)

La Mauritanie a vécu un calvaire pour le premier match de son histoire à la CAN en chutant lourdement face au Mali (1-4). Les Mourabitounes ont certes bien résisté pendant une demi-heure mais ils ont très peu montré offensivement, en tout cas beaucoup moins que ce qu’on a vu d’eux par le passé. Une réaction est donc attendue ce samedi contre l’Angola (coup d’envoi à 14h30 GMT), un adversaire contre qui la victoire sera quasiment indispensable pour continuer à y croire avant d’affronter la Tunisie lors de la dernière journée.

Reste que les Palancas Negras ont montré de belles choses face aux Aigles de Carthage (1-1) avec leur mélange de puissance et de technique et qu’ils brigueront eux aussi 3 points qui les mettraient en bonne position pour la qualification. Ces deux équipes se connaissent sur le bout des doigts puisqu’elles s’étaient affrontées dans les éliminatoires avec une victoire 4-1 de l’Angola à domicile à l’aller et un succès 1-0 de la Mauritanie au retour.

Ils ont dit :

Michel Dussuyer, sélectionneur du Bénin – «L’objectif numéro 1 est de gagner un match et l’objectif numéro 2 est de se qualifier pour les huitièmes de finale. Je m’attends à un match difficile puisque nous voulons tous les trois points.»

Corentin Martins, sélectionneur de la Mauritanie – «Nous n’étions pas sous pression avant de jouer le Mali mais, il y avait de l’inconnu en débutant cette compétition. Nous devons vite oublier ce résultat et nous projeter sur l’Angola.»