Comme en phase de groupes, la Côte d’Ivoire ne convainc pas, mais les Eléphants ont assuré l’essentiel en éliminant le Mali (1-0) ce lundi à Suez en 8es de finale de la CAN 2019. Le champion d’Afrique 2015 défiera l’Algérie jeudi en quarts. Les Aigles, qui ont totalement dominé leur adversaire pendant près d’une heure, sortent en revanche avec de gros regrets, eux qui paient au prix fort leur manque de réalisme.

Ce match commençait tout de suite avec beaucoup d’intensité et il ne fallait que quelques secondes avant d’assister à la première incursion dangereuse des Ivoiriens dans la surface adverse. Mais c’est bien le Mali qui entrait mieux dans la partie en bousculant des Eléphants pas inspirés du tout. Marega disposait d’entrée d’une balle de but dans la surface, mais il faisait preuve d’un excès d’altruisme en tentant de trouver Coulibaly, percuté par Gbohouo, alors qu’il pouvait y aller seul. Dans la foulée, le portier ivoirien commettait une énorme bourde en ratant sa prise de balle sur corner, mais Diaby n’en profitait pas en manquant le cadre sur sa reprise du genou…

Les ratés du Mali

A l’image de ce tir trop puissant d’Hamari Traoré, de la claquette de Gbohouo sur un coup franc de Diaby, puis d’un raté de Marega sur un déboulé du très percutant Djenepo, les hommes de Mohamed Magassouba ne manquaient pas d’occasions, mais ils vendangeaient face à des Eléphants hors-sujet et absolument pas dangereux, faute de munitions pour Pépé et Zaha. Au retour des vestiaires, les hommes d’Ibrahim Kamara exprimaient leur frustration d’une très mauvaise manière en multipliant les vilaines fautes et Bagayoko n’était pas malheureux d’échapper à l’expulsion.

Le coup de poignard de Zaha

Après un nouveau raté de Djenepo, le vent était toutefois en train de tourner et les Ivoiriens, mieux dans le pressing et la construction, respiraient mieux. Lancé en profondeur, Kodjia avait même l’occasion de signer le hold-up, mais il butait sur Diarra. Quelques minutes plus tard en revanche, sur un dégagement de Gbohouo, Zaha profitait d’une erreur d’appréciation de la recrue lyonnaise Youssouf Koné pour récupérer le ballon dans la surface et glisser la balle sous le portier malien, sorti à sa rencontre (1-0, 76e).

Malgré plusieurs assauts sur le but ivoirien, les Aigles n’arrivaient pas à égaliser, à l’image de cet arrêt de Gbohouo face à Adama « Noss » Traoré. Ils concèdent une élimination frustrante qui va toutefois permettre à cette jeune équipe de grandir, elle qui doit apprendre à être plus tueuse. Même dans la douleur, la Côte d’Ivoire confirme en tout cas son statut de bête noire des Maliens (4 victoires, 1 nul à la CAN)…

Le résumé du match en vidéo

Les compositions de départ

Mali : Diarra – H. Traoré, Wague, Fofana, Y. Koné – Samassekou, A. Haidara, Lass. Coulibaly – Diaby, Marega, Djenepo.

Côte d’Ivoire : Gbohouo – Bagayoko, Ismaël Traoré, Kanon, Wonlo Coulibaly – Serey Dié, Gbamin, Kessié – Pépé, Kodjia, Zaha.

Les stats