Sénégal Burkina Faso

Plus que quelques heures et on connaîtra le premier qualifié pour la finale de la CAN 2021. Ce sera le Burkina Faso ou le Sénégal, qui s’affrontent lors de la première demi-finale au programme ce mercredi au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé (coup d’envoi à 20h, heure GMT +1). En attendant Cameroun-Egypte le lendemain.

Vice-champion d’Afrique en titre, les Lions de la Teranga partent forcément favoris et avec un statut à tenir face à un adversaire qui avait atteint la finale en 2013 puis terminé 3e en 2017 avant de manquer l’édition 2019. Après une phase de groupes sérieuse (0 but encaissé) mais poussive (un seul but marqué, sur penalty), les hommes d’Aliou Cissé ont donné l’impression de monter en puissance durant la phase à élimination directe, d’abord contre le Cap-Vert en 8es (2-0) puis en quarts face à la Guinée Equatoriale (3-1), qui n’aura fait douter les Sénégalais que 11 minutes après leur avoir infligé leur premier but du tournoi. De gros progrès ont été entrevus dans le jeu avec de belles combinaisons sur les actions des buts.

Le Burkina Faso n'a “peur de personne” 

Même s’ils sont portés par un état d’esprit irréprochable rappelant celui de la génération 2002, les Lions vont devoir se méfier d’un adversaire qui se situe peut-être encore un cran au-dessus en terme de mental. En effet, les Etalons se présentent comme «en mission» pour leur peuple suite aux événements en cours au pays avec le coup d’Etat militaire qui a renversé le président Roch Marc Christian Kaboré le 24 janvier, au lendemain du 8e de finale remporté contre le Gabon (1-1, 7-6 tab).

Fort de cette responsabilité, les hommes de Kamou Malo ont donné une leçon d’engagement à la Tunisie en quart (1-0) malgré l’absence des cadres Bertrand Traoré et Issoufou Dayo. Sans grande star mais avec un véritable esprit de corps et un danger capable de surgir de n’importe où, ces Burkinabè ne se fixent pas de limites. «Nous n’avons peur de personne, ça, je vous le dis, en toute honnêteté. Aujourd’hui, y a-t-il une équipe invulnérable ? Je vous pose la question», lançait Malo après les quarts. Le Sénégal, pour qui une élimination à ce stade et contre un adversaire prétendument inférieur représenterait un camouflet, est prévenu.

Les compos probables de Burkina Faso-Sénégal :

Burkina Faso : Koffi – I. Kaboré, E. Tapsoba, S. Ouattara , Yago – Touré, Guira, Sangaré – Bayala, B. Traoré, Bandé.

Freiné par un problème musculaire et ménagé lors du dernier match, Bertrand Traoré a de bonnes chances de retrouve le onze de départ, à l’inverse de Dayo, qui devrait une nouvelle fois être suppléé en défense centrale par Soumaïla Ouattara, pas malheureux d’avoir échappé à l’expulsion contre la Tunisie. Dango Ouattara est quant à lui suspendu.

Sénégal : Mendy – B. Sarr, Koulibaly, Diallo, Ciss – Pape Gueye, N. Mendy, I. Gueye – B. Dia, Diedhiou, Mané.

Aliou Cissé dispose d’un groupe au complet et devrait reconduire le même onze, à moins que le technicien réserve une surprise en titularisant Ismaila Sarr, auteur de 40 minutes convaincantes contre la Guinée Equatoriale.

Historique à la CAN : 

Les deux équipes se sont déjà croisées à deux reprises à la CAN, à chaque fois en phase de groupes, avec une victoire du Sénégal et un nul à la clé. Toutes compétitions confondues, le bilan est de 3 victoires sénégalaises, 7 nuls et 2 victoires des Etalons en 12 matchs. Lors de leurs dernières confrontations, les deux sélections avaient partagé les points à deux reprises dans les éliminatoires du Mondial 2018.

L’arbitre :  Bamlak Tessema (Ethiopie).