Cameroun-Comores

Un rêve va prendre fin à l’issue du 8e de finale de la CAN 2021 entre le Cameroun et les Comores ce lundi au Stade Olembe de Yaoundé (coup d’envoi à 20h, GMT+1). Reste à savoir si ce sera celui du pays-hôte, ou celui du Petit Poucet insulaire, parvenu à s’extraire de la phase de groupes dès sa première participation. Evidemment, les Lions Indomptables partent largement favoris sur le papier.

Malgré la pression qui pèse sur ses épaules, le Cameroun s’en est bien sorti en phase de groupes en renversant tour à tour le Burkina Faso (2-1) puis l’Ethiopie (4-1), avant d’afficher un visage plus poussif lors du dernier match contre le Cap-Vert (1-1) une fois la qualification déjà en poche. Les hommes de Toni Conceição manquent encore de certitudes défensives, à l’image des sorties aériennes ratées d’André Onana, mais ils peuvent s’appuyer sur de belles individualités, à l’image d’un Vincent Aboubakar en état de grâce (5 buts) et sur un public acquis à leur cause.

Les Comores sans gardien !

Alors forcément, le quintuple champion d’Afrique n’a pas de quoi trembler avant d’affronter des Comoriens qualifiés dans un trou de souris comme meilleurs troisièmes suite à leur exploit lors du dernier match face au Ghana (3-2) après les défaites contre le Gabon (0-1) puis le Maroc (0-2). Surtout, les Cœlacanthes vont se présenter avec un effectif amoindri par le Covid-19 (7 joueurs positifs plus le sélectionneur Amir Abdou) et un immense problème au poste de gardien : le titulaire Salim Ben Boina est en effet blessé, le 3e portier Moyadh Ousseni positif au Covid, et la CAF a refusé d’accorder une dérogation à l’emblématique Ali Ahamada malgré son test négatif. C’est donc un joueur de champ, le latéral gauche Chaker Alhadhur (AC Ajaccio), qui enfilera les gants dès le coup d’envoi…

Difficile dans ces conditions d’envisager un nouvel exploit des insulaires. Mais ce n’est pas la première fois que les Cœlacanthes doivent renverser des montagnes et leur capacité à faire plier le Ghana après s’être fait remonter deux buts a confirmé la force de caractère d’un groupe plein de solidarité. Et qui possède peut-être encore plus d’un tour dans son sac…

Les compos probables de Cameroun – Comores :

Cameroun : Onana – Fai, Castelletto, Ngadeu, Tolo – Toko-Ekambi, Anguissa, Hongla, Ngamaleu – Choupo-Moting, Aboubakar.

Le sélectionneur Toni Conceição pourrait opter pour un onze offensif en 4-4-2 avec le retour de Choupo-Moting en pointe aux côtés d'Aboubakar.

Comores : C. Alhadhur – M. Youssouf, N. Abdou, Zahary, Bakari – B. Youssouf, R. Abdullah, Bachirou, Mogni – Y. M’Changama, Ben Mohamed.

Plusieurs joueurs comoriens sont indisponibles, principalement pour cause de Covid, dont les trois gardiens Salim Ben Boina, Ali Ahamada et Moyadh Ousseni, les défenseurs Kassim Abdallah et Alexis Souahy, les milieux de terrain Nakibou Aboubakari et Yacine Bourhane, et le milieu offensif Mohamed M’Changama.

Historique à la CAN : 

Les deux sélections se rencontrent pour la première fois en phase finale de CAN mais ne sont pas inconnues pour autant. Elles s’étaient en effet affrontées dans les éliminatoires de la précédente édition, les Comores frôlant la victoire à l’aller (1-1), avant un large succès du Cameroun au retour lors du match décisif de la dernière journée (3-0). Les Cœlacanthes avaient en parallèle tenté d’obtenir leur qualification au détriment du Cameroun devant le Tribunal Arbitral du Sport mais leur recours avait été rejeté.

L’arbitre : Bamlak Tessema (Ethiopie)