cote d'ivoire

C’est l’immense choc de ces 8es de finale de la CAN 2021. Cadors du football africain, la Côte d’Ivoire et l’Egypte vont se disputer un billet pour les quarts de finale ce mercredi au Stade Japoma (coup d’envoi à 17H, heure GMT+1). Après avoir visiblement digéré la déception de leur non-qualification pour les barrages de la Coupe du monde 2022, les Eléphants sortent d’une phase de groupe très réussie, qui les a vu éliminer le tenant du titre algérien et monter en puissance.

«Le premier match, on gagne mais sans la manière (1-0 contre la Guinée Equatoriale). Le deuxième match, on ne gagne pas mais il y avait une certaine manière (2-2 face à la Sierra Leone). Et ce soir on gagne avec la manière, soirée pleine», résumait ainsi le sélectionneur Patrice Beaumelle au soir du succès contre les Fennecs (3-1). Solides derrière, imposants dans l’entrejeu, dans la lignée d’un Ibrahim Sangaré qui crève l’écran, et inspirés devant, à l’image d’un Nicolas Pépé retrouvé, ces Ivoiriens peuvent aller loin, à condition de maintenir ce niveau de jeu…

L’Egypte sort quant à elle d’une phase de groupes des plus poussives. Après la défaite contre le Nigeria (0-1), les Pharaons sont parvenus à se relancer contre la Guinée Bissau (1-0) avec un but égalisateur refusé de manière litigieuse à leur adversaire sur la fin, puis à se qualifier contre le Soudan (1-0) sans jamais réussir à se mettre à l’abri. Malgré quelques progrès, les hommes de Carlos Queiroz peinent à convaincre dans le jeu mais restent solides derrière et capable de frapper à tout moment grâce à un joueur de la trempe de Mohamed Salah, très actif depuis le début de cette CAN. Sur la forme, avantage Côte d’Ivoire donc, mais les Eléphants sont bien placés pour savoir que les Egyptiens n’ont pas besoin de briller pour gagner… Le vainqueur affrontera le Maroc dimanche en quart.

Les compos probables de Côte d'Ivoire-Egypte :

Côte d'Ivoire : Sangaré – Aurier, Bailly, Deli, Konan – Kessié, Seri, Sangaré – Gradel, Haller, Pépé.

Egypte : El-Shenawy – Kamal, Hegazi, El-Wensh, Ashraf – H. Fathi, Elneny, El-Sulya – Salah, Mostafa Mohamed, Marmoush.

Historique à la CAN : 

On va avoir droit à un véritable classique de la CAN puisque ces deux grandes nations se sont affrontées à dix reprises dans l’histoire de la compétition. Avec un bilan exclusivement à l’avantage des Pharaons en phase à élimination directe : 4 qualifications, dont 2 aux tirs au but, notamment en finale de l’édition 2006. La dernière confrontation entre ces deux pays remonte à près de 10 ans et à un match amical remporté par les Eléphants (4-2) en janvier 2013.

L’arbitre : Jean-Jacques Ndala Ngambo (RD Congo).