La 5e journée des éliminatoires de la CAN 2021 se poursuit ce vendredi avec six matchs au programme. Alors qu’on connaît désormais 14 des 24 qualifiés pour la phase finale, trois nations ont l’occasion de valider leur billet au cours des prochaines heures : le Maroc, la Côte d’Ivoire et le Congo.

Parmi ces trois sélections, ce sont incontestablement les Lions de l’Atlas qui sont les plus proches de la qualification. En déplacement en Mauritanie, les hommes de Vahid Halilhodzic seront qualifiés s’ils ne perdent pas. Ils pourraient même être qualifiés avant le coup d’envoi si le Burundi ne s’impose pas à domicile contre la Centrafrique un peu plus tôt dans l’autre match du groupe. Mais les Marocains auront évidemment à cœur de faire honneur à leur statut de favori et de l’emporter.

Première pour El Haddadi ?

Pour ce faire, ils pourront compter sur l’apport des deux binationaux Adam Masina (Watford, latéral gauche) et Munir El Haddadi (ailier, FC Séville), désormais éligibles et qui pourraient fêter leur première cape à Nouakchott devant les 900 spectateurs autorisés au Stade Cheikha Ould Boïdiya. En face, les Mourabitounes pourraient eux aussi lancer un nouveau binational, l’attaquant de Dijon, Aboubakar Kamara. Les hommes de Corentin Martins feront le maximum pour se défendre car ils savent qu’en cas de contre-performance, ils risquent d’être doublés à la 2e place du groupe, virtuellement qualificative, par le vainqueur de l’autre match de la poule, Burundi-Centrafrique. Face à des Hirondelles qui bénéficieront de l’appui de 5 000 supporters (!), les Fauves devront tout faire pour éviter une défaite qui les condamnerait. Leur joueur vedette, Geoffrey Kondogbia, sera bien là pour les aider.

En déplacement au Niger, la Côte d’Ivoire a quant à elle l’occasion de mettre fin au suspense et de s’épargner une «finale» angoissante à domicile contre l’Ethiopie lors de la dernière journée si elle s’impose face au Mena. Privés d’éléments comme Haller et Gervinho, forfaits, et de Cornet, resté en France, les Eléphants tenteront tout de même de confirmer leur montée en puissance dans un match qui se déroulera devant 2 000 spectateurs à Niamey et qui pourrait marquer les grands débuts d’Amad Diallo (Manchester United). De son côté, le Niger, mené par Moussa Maazou, est obligé de gagner pour rester en vie.

Le Congo sous pression

Dans le groupe I, le Congo joue très gros. En effet, les Diables Rouges reçoivent le Sénégal, déjà qualifié, et ils peuvent valider leur billet s’ils gagnent ou bien s’ils font match nul et que la Guinée Bissau ne gagne pas en Eswatini dans l’autre match du groupe, ou encore s’ils perdent et que la Guinée Bissau s’incline aussi. Dans le cas contraire, les Congolais joueront la qualif’ mardi en Guinée Bissau… Fraîchement nommé en remplacement de Valdo, le sélectionneur Barthélémy Ngatsono pourra compter sur ses 5 expatriés de France, Fernand Mayembo (Le Havre), Nolan Mbemba (Le Havre), Prince Vinny Ibara (Châteauroux), Bevic Moussiti Oko (AC Ajaccio) et Durel Avounou (Le Mans), tous libérés au dernier moment.

Dans le groupe F enfin, le Cap Vert a l’occasion de se placer en positon de force pour la qualification s’il parvient à surprendre le Cameroun, qualifié en tant que pays-hôte et privé de plusieurs cadres comme Choupo-Moting, Toko-Ekambi, Bassogog ou encore Zambo-Anguissa.

Le programme de vendredi (horaires en temps universel ; pour la France, ajoutez une heure)

13h

Burundi-Centrafrique, à Bujumbura (Groupe E)
Eswatini-Guinée Bissau (Groupe I)

16h

Cap Vert-Cameroun, à Praia (Groupe F)
Congo-Sénégal, à Brazzaville (Groupe I)
Niger-Côte d’Ivoire, à Niamey (Groupe K)

19h

Mauritanie-Maroc, à Nouakchott (Groupe E)

Le classement groupe par groupe des éliminatoires de la CAN 2021