CAN 2023 : ces 10 joueurs qui ont décliné leur convocation

Disputer la Coupe d'Afrique des nations est un rêve pour la plupart des footballeurs africains. Mais il arrive parfois que des joueurs décident de décliner une convocation pour diverses raisons personnelles, sportives ou autres. La CAN 2023, prévue en Côte d'Ivoire, ne fait pas exception à cette règle, et nous avons vu certains joueurs prendre la décision surprenante de ne pas représenter leur nation lors de ce prestigieux tournoi. Zoom sur ces dix joueurs qui ont choisi de ne pas participer à la CAN 2023.

Bruno Varela (Cap Vert)

Bruno Varela (29 ans, aucune cape), gardien de but évoluant au Vitória de Guimarães au Portugal, a pris la décision de ne pas participer à la CAN 2023 avec l'équipe nationale du Cap Vert. Cette décision a été motivée par une question d'éthique et de morale. En effet, le portier n'ayant pas participé à la phase de qualification pour la CAN 2023, il a jugé injuste de prendre la place d'autres gardiens de but qui avaient contribué à la qualification de l'équipe nationale. A noter qu'Alassane Pléa, un temps annoncé proche de faire ses débuts lors de cette CAN, a renoncé à disputer le tournoi avec le Mali pour les mêmes raisons.

Fatawu Issahaku (Ghana)

Fatawu Issahaku, jeune ailier (19 ans, 15 capes et 1 but) actuellement en prêt à Leicester, a pris une décision importante en déclinant sa participation à la CAN avec le Ghana. Cette décision découle d'une clause spécifique dans son contrat de prêt avec les Foxes, qui exige qu'il joue un certain nombre de matches pour être transféré définitivement dans le club anglais. Forcément discutable, son choix démontre son engagement envers Leicester et sa détermination à s'y inscrire durablement.

Baba Rahman (Ghana)

Baba Rahman, défenseur ghanéen, a pris la décision de ne pas participer à la CAN en se basant uniquement sur des raisons liées au football. Malgré son amour pour son pays et son désir de représenter l'équipe nationale, le joueur de 29 ans a révélé que les blessures et les temps de récupération l'ont poussé à faire ce choix. L'arrière gauche du PAOK Salonique a en effet estimé qu'il est préférable pour sa carrière et pour l'équipe nationale de ne jouer que lorsque la récupération et la douleur ne sont plus un obstacle.

M’Bala Nzola (Angola)

M'Bala Nzola (27 ans, 6 capes et 2 buts), attaquant de la Fiorentina, a décidé de ne pas honorer sa convocation pour représenter l'Angola lors de la prochaine CAN. Le joueur a préféré se concentrer sur sa préparation hivernale en club afin de rattraper son retard. Depuis son arrivée à Florence, Nzola n'a marqué qu'un seul but en 17 rencontres.

Mamadou Samassa (Mali)

Mamadou Samassa (33 ans, 14 capes) a choisi de rester au Stade Lavallois plutôt que de participer à la Coupe d'Afrique des Nations avec l'équipe nationale du Mali. Si ses performances récentes ont attiré l'attention du sélectionneur malien, Éric Chelle, Samassa a donc privilégié son engagement envers le club mayennais, qui vise la montée en Ligue 1, et à qui il avait donné sa parole de ne pas disputer la CAN lors de sa signature.

François-Régis Mughe (Cameroun)

François-Régis Mughe, le jeune ailier de 19 ans de l'Olympique de Marseille, a créé la surprise en décidant de ne pas participer à la CAN 2023 avec l'équipe nationale du Cameroun, malgré sa présence dans la liste des 27 joueurs convoqués par le sélectionneur Rigobert Song. Avec seulement 7 apparitions pour l'OM cette saison, il estime qu'il pourrait bénéficier d'un temps de jeu plus important en club en l'absence d'autres joueurs clés qui participent à la CAN. Cette décision est personnelle, et l'OM n'est pas impliqué. D'aures indiquent que ce sont davantage ses rapports compliqués avec la Fédération (Fecafoot), qui ont joué. Mughe, qui attend toujours sa première cape en sélection, a peut-être compromis son avenir avec l'équipe nationale et ses supporters.

Hannibal Mejbri (Tunisie)

Hannibal Mejbri, le milieu de terrain de Manchester United âgé de 20 ans, a fait le choix surprenant de ne pas participer à la CAN avec l'équipe nationale de Tunisie, malgré ses 27 sélections avec les Aigles de Carthage depuis ses débuts en 2021. Le joueur a clarifié la situation en expliquant qu'il avait demandé lui-même à ne pas être convoqué pour la compétition, car il ne sentait pas prêt en raison de son manque de temps de jeu à MU cette saison. Cette décision a été accueillie avec un mélange de compréhension et de frustration de la part des supporters tunisiens, certains saluant son sacrifice, tandis que d'autres ne comprennent pas son refus de participer à un tel tournoi. Fraîchement prolongé jusqu'en juin 2024 par les Red Devils, Mejbri devrait se relancer en prêt au FC Séville dans les prochains jours. Toujours côté tunisien, notons que l'ailier Elias Saad aurait également décliné sa participation sous la pression de son club du FC St. Pauli, qui joue la montée en Bundesliga.

Mortadha Ben Ouanes (Tunisie)

Une polémique entourant Mortadha Ben Ouanes a récemment éclaté en Tunisie. À quelques jours du début de la CAN, la Fédération tunisienne de football (FTF) a annoncé que Ben Ouanes a quitté le rassemblement et ne participera pas au tournoi en raison de l'hospitalisation de sa fille. Mais le joueur de 29 ans a été aligné comme titulaire lors d'un match de son club, Kasımpaşa, suscitant de vives interrogations. La FTF a réagi en qualifiant l'acte du joueur d'”inacceptable” et a annoncé des mesures disciplinaires à venir à son encontre. Ben Ouanes a répondu en affirmant qu'il n'avait pas profité de la situation de sa fille et qu'il n'avait jamais rechigné à répondre à “l'appel du devoir” lorsque sa patrie l'a appelé. Cette affaire a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux et continue de faire parler en Tunisie.

CAN 2023 : ces 10 joueurs qui ont décliné leur convocation
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.