CAN 2023 : la CAF lance un appel d’offres pour la diffusion

La Confédération africaine de football (CAF) vient de lancer un appel d'offres pour la diffusion de la CAN 2023 et de plusieurs compétitions majeures prévues dans les prochaines années.

Qui va diffuser la CAN 2023 ? La CAF a lancé ce lundi un appel d'offres pour la diffusion de la compétition, prévue du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d'Ivoire. Celui-ci concerne l'Afrique subsaharienne, mais aussi “un certain nombre de territoires sélectionnés en Europe, en Amérique du Sud, en Amérique du Nord, dans les Caraïbes et dans de nombreux autres territoires“, comme l'indique l'institution dans un communiqué. La diffusion de la CAN 2023 est en jeu, mais pas seulement. Les compétitions majeures à venir, comme la CAN 2025 et ses éliminatoires, sont aussi concernées.

Une CAN 2023 encore plus attractive que la CAN 2021 ?

Dans son communiqué diffusé ce lundi, la CAF annonce toutes les compétitions africaines concernées par l'appel d'offres. “L’appel couvre les compétitions majeures de la CAF, notamment la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies Côte d'Ivoire 2023, la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies 2025 et la Coupe d'Afrique des Nations Féminine TotalEnergies 2024. La date limite de soumission est fixée au mardi 13 juin 2023. Les droits médias disponibles sont payants, à la carte et en clair jusqu'en 2025.” La prochaine édition du CHAN, de la CAN U17 et U20 ainsi que de la Ligue des Champions et de la Coupe de la Confédération sont également concernées. A l’inverse de la fameuse Super League, dont le lancement est prévu en août et dont la CAF espère sans doute négocier les droits TV séparément, au prix fort.

La CAF nous apprend également que la CAN 2021 au Cameroun a attiré 482 millions de téléspectateurs issus de 152 pays différents. Des chiffres vraiment impressionnants Cette édition a été marquée par plusieurs matchs de grande qualité et la victoire finale du Sénégal, sacré pour la première fois de son histoire. L'instance panafricaine espère très certainement des scores encore plus élevés lors de la prochaine édition.

Avatar photo
Jason Filankembo