CAN 2023 (Q) : l’Algérie qualifiée, Simon relance le Nigeria, le Ghana cale…

Après la Côte d’Ivoire et le Maroc, l’Algérie a validé son billet pour la phase finale de la CAN 2023 en enchaînant une quatrième victoire consécutive contre le Niger (1-0) ce lundi à l’occasion de la 4e journée des éliminatoires. Le Nigeria et le Ghana se rapprochent aussi de cet objectif.

A Tunis, l’Algérie a tout de même dû s’employer une nouvelle fois pour venir à bout du Niger (1-0). Avec 8 changements par rapport à l’équipe victorieuse à l’aller (2-1), les premières capes de Guitoun et Hadjam et la première titularisation de Chaïbi, les coéquipiers de Mahrez entraient dans cette partie de manière idéale lorsque le Citizen profitait d’un contre pour lancer Bounedjah, qui ouvrait le score dans le dos de la défense (0-1, 5e). Cette entame laissait présager une partie beaucoup plus facile qu’à l’aller. Et pourtant, ce match tombait rapidement dans un faux-rythme, haché par les fautes et les multiples coups de sifflet de Boubou Traoré.

Zeghba décisif

Ce scénario finissait par faire les affaires du Mena, qui se montrait menaçant à deux reprises dans la surface adverse, mais Bounedjah effectuait un superbe retour sur la première situation puis Zeghba réalisait une grosse envolée pour repousser le tir dévié de Sabo sur la seconde avant la pause. En revanche, les Algériens revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions et Chaïbi pensait même faire le break mais son but était finalement refusé pour hors-jeu sur un centre du remuant Guitoun. Tandja boxait ensuite le tir de Bounedjah.

Les minutes défilaient sans que les Fennecs parviennent à se mettre à l’abri. Alors qu’on les croyait KO, les Nigériens en profitaient pour repointer le bout de leur nez dans les dernières minutes mais Zeghba remportait un duel décisif et assurait la qualification de son équipe qui aurait pu se mettre à l’abri plus tôt avec davantage d'efficacité.

Le Ghana à réaction

Le réalisme a également fait défaut au Ghana, qui aurait pu espérer repartir avec la victoire de son déplacement à Luanda contre l’Angola (1-1). Pourtant, ce sont les Palancas Negras qui ont d’abord pris les devants de manière pas forcément imméritée lorsque Joao Lucas a ouvert le score sur un penalty concédé par Amartey (1-0, 51e). Dos au mur, les Black Stars ont toutefois réagi et l’ancien Nantais Bukari, tout juste entré en jeu, a profité d’un bon travail de Paintsil pour égaliser (1-1, 72e). A l’image de la barre trouvée par Paintsil, les hommes de Chris Hughton ont beaucoup poussé sur la fin. En vain… Ce point permet aux Ghanéens de rester en tête du groupe avec 3 unités d’avance sur l’Angola, qui est 3e avec deux longueurs de retard sur la Centrafrique, nouveau deuxième après sa victoire contre Madagascar (2-0).

Dans le groupe A, c’est aussi le Nigeria qui fait la course en tête. Dépassés au classement après leur défaite surprise contre la Guinée Bissau à domicile à l’aller (0-1), les Super Eagles ont rendu la monnaie de leur pièce aux Djurtus en s’imposant à Bissau (1-0). Un penalty obtenu pas Osayi Samuel et transformé par le Nantais Moses Simon (30e) a offert la victoire aux coéquipiers d’Osimhen, qui ont manqué de réalisme par la suite, à l’image du poteau trouvé par le Napolitain. La Guinée Bissau reste tout de même deuxième avec une longueur d’avance sur la Sierra Leone, vainqueur dimanche de Sao Tomé (2-0).

Les compos

 

 

CAN 2023 (Q) : l’Algérie qualifiée, Simon relance le Nigeria, le Ghana cale…
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !