CAN 2023 (Q) : l’arbitre de Mauritanie-RDC écarté !

Suite au recours déposé par la Fédération congolaise de football (FECOFA), la Confédération africaine de football (CAF) a pris une première décision concernant l’arbitrage polémique lors de Mauritanie-RDC.

Le couperet est tombé. Alors qu’une épée de Damoclès planait au-dessus de sa tête, l’arbitre de Mauritanie-RDC (1-1), le Tunisien Sadok Selmi, qui officiait lors de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2023, le 29 mars dernier, a été suspendu à titre provisoire par l’instance dirigeante du football africain.

Sadok Selmi prend cher

« Le Tunisien Sadok Selmi a été (provisoirement) écarté de la liste des arbitres retenus pour diriger les prochains matchs de Ligue des Champions CAF et de la Coupe de la CAF. Décision prise suite à sa prestation lors du match Mauritanie-RD Congo », apprend-on du journaliste tunisien Ahmed Adala.

Selmi avait déclenché une vive polémique à l’issue de la rencontre, soldée par un nul entre les Mourabitounes et les Léopards. Le sifflet tunisien avait en effet expulsé l’international congolais Cédric Bakambu (42 sélections, 15 buts) à la suite d’un contact visiblement inexistant entre le gardien mauritanien Babacar Niasse et l’actuel pensionnaire de l’Olympiakos (15 buts en 30 rencontres cette saison toutes compétitions confondues).

Sikazwe et Selmi, deux poids deux mesures ?

Si cette décision provisoire devrait satisfaire les supporters congolais, frustrés après la rencontre, elle soulève en revanche un débat concernant un éventuel deux poids deux mesures entre les arbitres Sadok Selmi et Janny Sikazwe. En effet, des voix se sont élevées sur les réseaux sociaux après l’annonce de la sentence prononcée contre le Tunisien. L’une d’elles dénonce notamment un supposé traitement de faveur à l’égard du Zambien, dont l’arbitrage lunaire avait suscité une énorme polémique lors de la CAN 2021 au Cameroun. « Ils n'avaient pas enlevé Gassama après Algérie-Cameroun, ni Sikazwe après Mali-Tunisie. On a même vu Sikazwe au Mondial (Qatar 2022, ndlr) lors du match Canada-Croatie où il avait été catastrophique… », a notamment pointé du doigt un internaute sur Twitter. Une nouvelle affaire sur la table de la CAF, après celle de Bénin-Rwanda ?

CAN 2023 (Q) : l’arbitre de Mauritanie-RDC écarté !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.