CAN 2023 : les favoris de Saïss… sans le Maroc, avec l’Algérie !

Le capitaine de l’équipe du Maroc, Romain Saïss (79 capes, 2 buts) a cité ses favoris pour la prochaine CAN 2023.

Samedi 13 janvier 2024 retentira le coup d’envoi de la 34e édition de la CAN en Côte d’Ivoire. À l’approche de la date fatidique, plusieurs observateurs se mouillent en pronostiquant les potentiels vainqueurs. C’est le cas du supercalculateur Opta qui place le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Maroc en tête des favoris pour remporter le titre devant l’Algérie et l’Égypte. Le Nigeria, le Cameroun, la Tunisie, le Ghana et le Mali complètent le top 10.

Le Maroc pas favori, selon Saïss

Le capitaine des Lions de l’Atlas, Romain Saïss, s’est aussi prêté au jeu des pronostics à l’occasion d’un entretien accordé à la BBC. Selon le défenseur central d’Al-Sadd SC en prêt cette saison à Al-Shabab en Arabie saoudite, le Maroc ne figure pas parmi les favoris. Un avis qui a de quoi surprendre, alors que ce dernier est devenu en 2022 la première équipe africaine à atteindre les demi-finales d’une phase finale de Coupe du monde.

L’argument avancé par l’ex-Angevin est la difficulté des Lions de l’Atlas à s’imposer sur la scène continentale, avec comme exemple la victoire marocaine remontant à 1976. « De mon point de vue, nous ne sommes pas les favoris, a confié le défenseur central. Je comprends pourquoi les gens disent cela, mais aucun d'entre nous (les joueurs) n'est né la dernière fois que le Maroc a remporté le tournoi et notre entraîneur jouait lorsque nous avons atteint la finale pour la dernière fois », a-t-il expliqué.

« Beaucoup d’équipes dangereuses comme l’Algérie »

Si la Côte d’Ivoire reste un favori naturel en tant que pays hôte, le natif de Bourg-de-Péage se méfie particulièrement de l’Algérie, voisin et rival sacré en 2019. « Je pense que la Côte d'Ivoire aura de la pression parce qu'elle joue à domicile. Il y a aussi beaucoup d'équipes dangereuses avec une grande expérience, comme le Sénégal, le Cameroun, l'Algérie et l'Egypte », a-t-il confié avant d’ajouter. « Maintenant en Afrique, chaque match est difficile, tout peut arriver. Ce sera une compétition difficile et nous devons être prêts mentalement pour aller le plus loin possible. Je pense que ce sera l'un des tournois les plus difficiles de l'histoire. »

Le Maroc affrontera la Sierra Leone jeudi à San-Pédro avant d’entrer en lice contre la Tanzanie mercredi prochain. Les coéquipiers de Saïss affronteront ensuite la RDC (21/01) et la Zambie trois jours plus tard lors de la dernière journée de la phase de poules.

CAN 2023 : les favoris de Saïss… sans le Maroc, avec l’Algérie !
Prudence Ahanogbe