Algérie supporters

Moins de 24 heures après l’annonce par la Confédération africaine de football (CAF) du retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée, les prétendants se bousculent déjà pour remplacer le pays du Syli. Le président de la CAF, Patrice Motsepe, a fait savoir qu’une dizaine de pays ont manifesté leur intérêt. Parmi eux, va figurer l’Algérie, a indiqué le ministre de la Jeunesse et des Sports algérien, Abderrazak Sebgag, en marge du tirage au sort du CHAN 2022 que son pays va accueillir en janvier prochain.

«Il est temps que l'Algérie organise des événements d'envergure, on va présenter un bon dossier pour organiser la Coupe d'Afrique des Nations 2025. Nous allons prouver que l'Algérie est capable de le faire. La délégation d'inspection de la CAF s'est montrée satisfaite des installations sportives en vue du Championnat d'Afrique des nations CHAN 2022 que l'Algérie va abriter en janvier prochain. On défendra notre dossier de candidature jusqu'au bout», a prévenu l’homme politique dans des propos rapportés par l'APS.

Même ambition chez le voisin marocain, même si aucune annonce publique n’a encore eu lieu. «La candidature du Maroc s’inscrit dans l’ordre des choses. Le Royaume dispose des infrastructures sine qua non pour l’organisation des grandes manifestations sportives internationales», a ainsi révélé une source anonyme au sein de la Fédération marocaine de football, citée par le site Le360. Les deux pays d’Afrique du Nord tiennent peut-être déjà un nouveau motif de rivalité…