Vendredi, à l’issue de la visite de son président Patrice Motsepe à Conakry, la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de retirer l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée. L’instance panafricaine a expliqué un peu plus tard dans un communiqué que son choix a été effectué «en raison du manque d'infrastructures et installations en Guinée capables d'accueillir une Coupe d'Afrique des Nations de classe mondiale.»

«Je me suis rendu en Guinée aujourd'hui (vendredi, ndlr) par respect pour le peuple guinéen. Je souhaitais discuter de la volonté de la CAF de conseiller et de travailler avec les parties prenantes du football pour construire et bâtir des infrastructures et des installations sportives dans ce pays. La Guinée pourra se porter candidate avec d'autres nations concurrentes à l'organisation du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) qui aura lieu après l'édition en Algérie, compte tenu de la décision de la CAF de ne pas organiser la CAN TotalEnergies 2025 en Guinée», a ajouté Motsepe.

Réuni ce samedi à Alger, le Comité exécutif de la CAF va rouvrir le processus de candidatures pour l'organisation de la compétition. L’Algérie et le Nigeria pourraient notamment se positionner.