CAN 2027 : un pays retire sa candidature

Une nation a officiellement acté le retrait de sa candidature pour abriter la 36e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2027.

La Namibie s’est retirée de la course à l’organisation de la CAN 2027, a annoncé la BBC jeudi 20 avril. Le pays a rompu le projet de candidature commune porté avec son voisin le Botswana, d’un commun accord, 24 heures avant la date limite de soumission des manifestations d'intérêt, arrivée à échéance jeudi.

Alors qu’elles avaient hérité de 40% des coûts et bénéfices dans le cadre du projet conjoint BONA27, les autorités namibiennes ont fait marche arrière à la dernière minute. Dans un courrier adressé à son homologue botswanais, le ministre namibien des Sports, Agnes Tjongarero, a expliqué que le gouvernement ne fournira pas les fonds supplémentaires nécessaires à la rénovation des infrastructures sportives, soit plus de 200 millions de dollars. Ceci, dans un contexte de crise économique entrainé par la sécheresse qui sévit dans le pays.

Le Botswana en cavalier seul

Bien que lâché par son voisin namibien, le Botswana entend tout de même soumettre sa candidature unique à la Confédération africaine de football (CAF). Toujours selon la BBC, Ashford Mamelodi, le porteur de la candidature commune, n’attendrait que l’aval du gouvernement botswanais.

Suite au retrait de la Namibie, ils sont visiblement cinq pays intéressés pour l’organisation de la CAN 2027, à savoir le Sénégal, le Burkina Faso, le Kénya la Tanzanie et donc le Botswana. Le Sénégal apparait comme favori pour remporter accueillir la 36e édition, après l’officialisation de sa candidature le 18 avril dernier. L’Algérie, le Maroc, la Zambie et le duo Nigeria-Bénin, tous en lice pour l’organisation de la 35e édition en 2025, pourraient chacun devenir le pays hôte en 2027 en cas d’échec. La décision de la CAF est attendue d’ici à septembre 2023.

CAN 2027 : un pays retire sa candidature
Prudence Ahanogbe