CAN U17 : Algérie et Congo se qualifient, le Sénégal cartonne

Apathique pendant plus d’une heure, l’Algérie s’est réveillée dans les quinze dernières minutes de la rencontre face au Congo (1-1) pour valider sa qualification en quarts de finale de sa CAN U17.

La défaite était inenvisageable pour Arezki Remmane et ses joueurs, opposés au Congo ce vendredi soir, à l’occasion de la dernière journée de la phase de groupe. Et pourtant la formation verte a frôlé la correctionnelle au Stade Nelson Mandela de Baraki. Longtemps secouée par une vaillante équipe du Congo, la bande à Moslem Anatouf – auteur de son troisième but dans la compétition – a arraché le point du nul, et la qualifiation, devant son public survolté.

L’Algérie retrouve le Maroc

Moins inspirés offensivement, les U17 de l’Algérie allaient se faire punir par leurs vis-à-vis congolais qui, eux, ne manquaient pas d’allant devant le but. Ces derniers se voyaient récompensés à l’heure de jeu : Joseph Archange Ndzoukou plaçait dans le petit filet le ballon repoussé par Hammache mis en difficulté sur un tir de loin (1-0, 67e).

Moslem Anatouf se chargeait de remettre les pendules à l’heure pour les siens. Parfaitement servi par le Lyonnais Djibril Bahlouli au second poteau, le buteur n’avait plus qu’à pousser le cuir dans les filets de Bonazebi (1-1, 74e).

Bien que bousculée par les compatriotes d’Axel Lobo dans les dernières minutes de la partie (90e+3), la nation hôte est parvenue à tenir le score et à valider son quart de finale contre son frère ennemi du Maroc.

Le Congo, qui termine troisième (2 points), valide également sa qualification malgré le nul. Les Diablotins sont en effet assurés de finir parmi les deux meilleurs troisièmes des trois groupes. C'est fini en revanche pour la Somalie, étrillée par le Sénégal dans l’autre rencontre du groupe (0-3). Les Lionceaux réalisent un sans-faute grâce à but un contre son camp de Mohamed Abdi (8e) et des buts d’Amara Diouf (33e) et Yaya Dieme sur penalty (88e).

CAN U17 : Algérie et Congo se qualifient, le Sénégal cartonne
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.