Fléau chez les compétitions de jeunes en Afrique, la fraude sur l’âge est désormais limitée grâce aux tests IRM imposés à tous les joueurs avant le début de chaque tournoi. La CAN des moins de 17 ans, débutée dimanche en Tanzanie, n’a pas échappé à la règle et 6 joueurs ont été rattrapés par la patrouille et exclus : 3 Camerounais, 2 Tanzaniens et un Guinéen, indique la BBC.

Les joueurs incriminés ont été radiés de la liste initiale de leur sélection, composée de 21 éléments, sans possibilité de les remplacer. Du coup, le Cameroun disputera le tournoi avec seulement 18 joueurs. Voilà qui devrait servir de leçon…