Même 3 semaines après le sacre du Cameroun en finale face à la Guinée (0-0, 5-3 tab), la CAN des moins de 17 ans continue de faire parler, et pas pour de bonnes raisons… Rappelez-vous, cette édition avait été marquée par de nombreuses polémiques et plusieurs soupçons de fraudes sur l’âge. Devancé par la Guinée en phase de groupes, le Sénégal avait notamment accusé deux Guinéens d’avoir falsifié leur âge. Pour étayer leurs soupçons, les Lions se basaient sur des documents utilisés lors d’un tournoi en 2017 au Japon avec un âge différent pour les deux joueurs.

Ce vendredi, l’Agence de presse sénégalaise affirme que le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a tranché en faveur du Sénégal et recommandé la disqualification de la Guinée pour « fraude sur l’identité » . «Oui, nous avons appris que fort des preuves fournies par le Japon, le jury disciplinaire de la CAF a conforté la Fédération sénégalaise et a demandé au Comité local d’organisation de la CAN U17 de refaire le classement du groupe avec une disqualification de la Guinée», a affirmé une « source digne de foi » à l’APS. La CAF devrait prochainement communiquer à ce sujet mais si cette sanction est confirmée, la Guinée risque de perdre sa place pour le Mondial U17.