La Libye s’est adjugée le CHAN 2014, qui se déroulait en Afrique du Sud, en venant à bout du Ghana après une nouvelle séance de tirs au but (0-0, 4-3). Un sacre en guise de clin d’œil pour les Libyens, qui devaient initialement organiser la compétition.


Les Chevaliers de la Méditerranée sur le toit de l’Afrique ! Ce samedi soir au Cap, la Libye est allée décrocher la 3e édition du Championnat d’Afrique des nations à la faveur de sa victoire en finale sur le Ghana (0-0, 4 tab à 3). Comme lors des demi-finales, la décision s’est une nouvelle fois jouée lors de la séance des tirs au but, après 120 minutes d’une faible intensité.

La faute à un manque de fraîcheur sans doute dû aux prolongations par lesquelles sont passées les deux équipes en demi-finales, mais également 22 acteurs aussi mal cramponnés les uns que les autres. Ce qui donnait lieu à bon nombre de glissades. Pas l’idéale pour produire du jeu, et il fallait attendre l’heure de jeu pour enfin voir une action construite conclue sur une frappe cadrée d’Attobrah, mais Nashnoush était vigilent sur sa ligne (60e).

5 matchs nuls en 6 rencontres

Dans le camp d’en face, il fallait un sauvetage d’Ainooson, qui se sacrifiait en mettant son corps en opposition sur une frappe qui allait au but (79e). La prolongation était une nouvelle fois inévitable pour tenter de départager les deux formations. Abdeslam Omar avait la balle de la victoire pour la Libye, mais manquait son duel de la tête bout portant face à Adams (108e). Juste avant côté ghanéen, Latif Mohammed voyait sa frappe venir flirter avec le poteau (105e).

La décision allait donc se faire aux tirs au but. Et à ce petit jeu, ce sont les Black Stars qui allaient craquer, voyant le portier libyen Nashnoush détourner les tentatives d’Akuffo et Ainooson, alors que Tijani manquait le cadre. Un sacre qui restera dans l’histoire pour les Libyens, qui auraient du organiser ce CHAN 2014 sans les incidents politiques, champions avec cinq matchs nuls en six rencontres, dont trois succès aux tirs aux buts. Suffisant toutefois pour succéder à la Tunisie, vainqueur de l’édition 2011.

 Les compositions de départ

Libye : Nashnoush – Alwani, El Trbi, Salama, Al Maghasi – Al Musrati, Saleh, El Gadi, El Houni – Abushnaf, Ghanudi.

Ghana : Adams – Saka, Tijani, Ainooson, Nuru – Opoku, Akuffo, Anobaah, Attobrah – Bancey, S. Mohammed.