Le Maroc et le Zimbabwe ont validé leur qualification pour les quarts de finale du CHAN 2014 à la suite de leurs victoires respectives sur l’Ouganda (3-1) et le Burkina Faso (1-0), lors de la dernière journée du groupe B.


Le Maroc verra les quarts. Après l’échec de la sélection nationale à passer la phase de groupes lors de la CAN 2013, les Lions de l’Atlas locaux ont réussi à se qualifier pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations 2014, qui se déroule en Afrique du Sud. Dans une poule B indécise jusqu’à cette dernière journée, les hommes d’Hassan Benabicha ont pris le dessus sur une valeureuse équipe d’Ouganda (2-1).

En tête au tableau d’affichage après un but d’Abdessamad Rafik, les Marocains ont d’abord vu leurs espoirs de qualification partir en fumée sur l’égalisation de Yunus Sentamu (60e). Mais c’est finalement Mouhssine Iajour, entré en cours de jeu, qui va libérer les siens d’une frappe à l’entrée de la surface de réparation (77e). Le spectacle sera finalement ponctué d’une dernière réalisation d’ El Ouadi sur un contre (90e+1). Le Maroc sera au rendez-vous, accompagné du Zimbabwe qui est venu à bout du Burkina Faso.

Maroc : Lamyaghri – El Hachimi, Abarhoun, Oulhaj, Karrouchi – Said, Erraki – Moutaouali, Rafik, Ouadi – El Bahri.

Ouganda : Ochan – Ntambi, Kabugo, Kassaga, Muleme – Wasswa, Ntege – Kayizzi, Iguma, Majwega – Sentamu.

Car c’est l’autre sensation de la soirée. Attendus ce lundi soir au Cap, les Etalons ont mordu la poussière face à une équipe du Zimbabwe accrocheuse (1-0). Les Burkinabés ne se sont tout simplement pas montrés à la hauteur du rendez-vous après leur nul arraché contre le Maroc et ont fini par céder sur une tête victorieuse de Masimba Mambare, venu devancé la sortie du gardien (57e).

Un petit événement pour les Warriors, puisqu’il s’agit au passage du premier but zimbabwéen dans la compétition, mais dont la conséquence est d’éliminer les coéquipiers de Sango, qui enregistrent leur 2e revers en trois matchs. En quart de finale, les Marocains seront opposés au Nigeria et le Zimbabwe au Mali.

Burkina Faso : M. Kaboré – Sango, Dayo, Koné, Gouo – To, Zoungrana – S. Traoré, Y. Kaboré, E. Traoré – Ouédraogo.

Zimbabwe : Chigova – Zvirekwi, Jaure, Chipeta, Ncube – Mambare, Phiri, Moyo, Mahachi – Sibanda, Sithole.