Rapidement mené par la Tunisie en quart de finale du CHAN 2016, le Mali est parvenu à renverser la vapeur pour s’imposer (1-2). Victoire synonyme de qualification pour les demi-finales de la compétition.


Ce sera finalement le Mali. A l’issue d’une partie au cours de laquelle ils ont longtemps dû courir après le score, les Aigles ont fini par venir à bout de la Tunisie pour assurer leur qualification en demi-finale (1-2). Regroupés avec deux lignes défensives, les Maliens ont été dominés la première demi-heure par des Tunisiens qui ont très vite pris le jeu à leur compte, se faisant pressants dès les premiers instants avec un Akaichi toujours bien placé et un Maaloul très offensif. Les Maliens cédaient sans grande surprise dès le premier quart d’heure, Moncer ne se faisant pas prier pour conclure un service de Bguir (1-0, 14e).

Entame idéale pour les hommes d’Hatem Missaoui, logiquement récompensés pour leur sérieux mais qui se reposaient un peu trop sur cette courte avance, Coulibaly se chargeant de les sortir de leur torpeur (25e). De l’autre côté du terrain, Diarra était tout heureux de voir un lob du milieu de terrain de Moncer passer à côté de ses cages (30e), avant de devoir s’employer devant Maaloul (33e). Rares banderilles d’une formation tunisienne loin d’être inquiétée, mais qui flanchait dangereusement sur le plan physique au retour des vestiaires, laissant les Maliens s’installer dans leur camp. Les situations chaudes se multipliaient devant les cages de Jeridi.

Attitude sanctionnée lorsque l’arbitre de la partie indiquait le point de penalty après une faute de main de Boughattas. Dieng ne se faisait pas prier pour transformer la sentence (1-1, 71e). Egalisation qui donnait des ailes aux Aigles, bien plus incisifs face à des Tunisiens plus que jamais sur le reculoir et vite dépassés sur un slalom victorieux de Diarra dont la frappe trouvait le petit filet (1-2, 80e). Réalisation synonyme de passage dans le dernier carré pour le Mali, qui se rapproche un peu plus de ses rêves de finale.Pour cela, il faudra encore venir à bout de la Côte d’Ivoire, tombeur du Cameroun la veille.

 Les compositions de départ

Tunisie : Jeridi, Mathlouthi, Boughattas, Derbali, Maaloul – Ben Amor, Meriah, Moncer, Tej, Bguir – Akaichi.

Mali : D. Diarra – Dieng, Dante, Doumbia, Samake – Sekou, A. Diarra, Koita, Touré, Sissoko – M. Coulibaly.