Islam Slimani, Brest

Ce mercredi la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) doit annoncer qu’elle se saisit de l’affaire Islam Slimani. Dimanche, l’attaquant algérien de Brest s’est plaint d’avoir été traité de «sale blédard» par son adversaire Johan Gastien lors du match contre Clermont (3-1). De son côté, le milieu de terrain se défend d'avoir tenu tout propos raciste. Dans ce contexte, l’ancien responsable de la communication d’Angers, Mohamed Toubache-Ter, a invité à prendre les accusations du Fennec au sérieux.

«Qu’il soit au bord des larmes (Gastien dimanche en zone mixte, ndlr) n’est pas le sujet, il y a des précédents. On en parle du ‘Retourne dans ton pays’ adressé à un joueur d’Angers la saison dernière (plus dans l’effectif aujourd’hui)», a tweeté l’insider. «En Ligue 1, c’est simple: les gens adorent le père (Pascal, l'entraîneur de Clermont, ndlr) mais détestent le fils.» Affaire à suivre…