La première Coupe du monde africaine a été lucrative pour la FIFA. Sepp Blatter, le président de l’instance dirigeante du football mondial a ainsi annoncé que la compétition avait dégagé 870 M€. « Cette réussite financière n’est peut-être pas l’élément le plus important. La Coupe du monde a redonné sa fierté à tout un continent malmené, chahuté, souvent vilipendé (…) Tout le monde est heureux de cette formidable réussite qui a envoyé un autre message de l’Afrique au reste du monde. C’est la victoire de l’Afrique du Sud, c’est la victoire de l’Afrique. Dorénavant on la regarde d’un œil différent », a expliqué le dirigeant suisse.