Battue par l’Australie (3-2), la Guinée équatoriale est d’ores et déjà éliminée de la Coupe du monde féminine. Mais le score aurait pu être plus large en faveur des Soccerettes puisqu’une défenseuse des vice-championnes d’Afrique a porté le ballon en mains dans sa surface pendant plusieurs secondes, sans que l’arbitre ne bronche.