La FIFA a déclaré vendredi 19 juillet le Cap-Vert vainqueur sur tapis vert de ses deux confrontations face à la Guinée équatoriale en éliminatoires de la Coupe du monde 2014 (3-0 ; 3-0). Le 24 mars, lors de la 3e journée, le Nzalang Nacional avait battu les Requins Bleus sur le score de 4 à 3. Grâce à la sanction de la FIFA, le Cap-Vert récupère donc trois points. La décision de l’instance dirigeante du ballon rond ne change en revanche rien à l’issue de la rencontre Cap-Vert – Guinée équatoriale, disputée le 8 juin dernier. Les Requins Bleus l’avaient déjà emporté sur le terrain (2-1) et la victoire sur tapis vert ne fait qu’améliorer leur différence de buts. Le Nzalang Nacional est sanctionné pour avoir aligné à deux reprises un joueur inéligible, Emilio Nsue López. La Fédération de Football de Guinée équatoriale (FEGUIFUT) devra en outre s’acquitter d’une amende de 42 000 Francs Suisses (34 000 euros). Ces sanctions ne font pas les affaires de la Tunisie. Jusqu’alors qualifiés pour le dernier tour des éliminatoires au Mondial brésilien, les Aigles de Carthage, leaders du groupe B, voient le Cap-Vert revenir à deux points. Le Tunisie-Cap-Vert du 6 septembre prochain sera donc décisif.

Sur le même sujet : la FIFA sanctionne la Guinée équatoriale et remet en cause la qualification de la Tunisie.