La FIFA a officiellement rejeté le recours déposé par la Tunisie contre le Cameroun au sujet de l’inéligibilité de deux joueurs lors des barrages à la Coupe du monde 2014. Les Lions Indomptables sont officiellement qualifiés pour le Brésil.


Soulagement pour les supporters indéfectibles des Lions Indomptables, avec l’épilogue d’un feuilleton qui commençait à tourner à la comédie. Ce jeudi, la FIFA a officiellement rejeté le recours formulé par la Tunisie contre le Cameroun après leur barrage retour de la Coupe du monde 2014. L’instance mondiale du ballon rond, qui a examiné la plainte tunisienne au sujet des situations de Joël Matip et Eric-Maxim Choupo Moting par rapport à l’administration camerounaise, a décidé de ne pas donner suite à cette requête et de donner raison au Cameroun.

Un revers pour le président de la Fédération tunisienne, Wadi El Jeri, à l’initiative de cette réserve des Aigles de Carthage. Depuis mardi, le dirigeant se voulait sûr de son fait, expliquant sur les ondes de Mosaïque FM que « Selon la loi camerounaise, ils auraient du laisser tomber la nationalité allemande pour pouvoir avoir la nationalité camerounaise. Mais il s’est avéré qu’is sont toujours considérés comme membres de la Communauté européenne dans leurs clubs. Donc soit ils sont dans l’irrégularité avec le Cameroun soit ils le sont avec leurs clubs. »

Les critères sportifs uniquement retenus

Argument qui n’a pas été pris en compte par la FIFa, comme l’annonçait Ali Abbes, avocat spécialisé dans le domaine sportif, sur la même fréquence. Le juriste expliquant que dans les dossiers en rapport avec la nationalité, la FIFA ne prend en considération que le règlement sportif et non les lois de chaque pays. Ce qui laissait donc présager d’une telle issue.

D’autant plus que la veille de ce verdict, un membre de la Fédération camerounaise déclarait au journal La Nouvelle Expression : « La réserve de la Tunisie a été rejetée. L’argument de la double nationalité, tel que présenté par la partie tunisienne, a traversé les bornes de la naturalisation telle qu’elle est définie dans nos textes où il est question uniquement de la nationalité sportive. »

C’en est donc fini de cette affaire, après celle qui a également entaché le barrage retour entre l’Algérie et le Burkina Faso. Les Lions Indomptables sont donc confirmés comme qualifiés pour la phase finale du Mondial 2014 au Brésil. De son côté la Tunisie va devoir désormais se tourner vers ses prochaines échéances, à savoir les qualifications pour la CAN 2015 et, pourquoi pas, amorcer une transition au niveau des joueurs de la sélection en commençant à écarter certains éléments vieillissants.