Grosse désillusion pour le Togo. En mauvaise position après leur défaite à Lomé à l’aller (0-1), les Eperviers n’ont pas eu la réaction d’orgueil escomptée ce dimanche au Nelson Mandela Stadium de Kampala lors du 2e tour retour des éliminatoires du Mondial 2018. Surclassés 3-0 par l’Ouganda, les coéquipiers de Serge Gakpé ne verront pas la phase de groupe des qualifications. Refroidis par l’ouverture du score précoce de Massa (5e), les Eperviers, qui étaient privés d’Alaixys Romao et des frères Aiyté, ont complètement perdu pied en quelques minutes. Déjà buteur à l’aller, Farouk Miya a signé un doublé express (41e, 45e) qui a enterré les derniers espoirs des hommes de Tom Saintfiet, confrontés à la sortie sur blessure de leur capitaine Serge Akakpo dès la 25e minute (l’Ouganda a aussi perdu Khalid dès la 27e). Après 2006, le Togo devra encore attendre avant d’espérer disputer un jour une deuxième phase finale de Coupe du monde.