Club le plus riche en Afrique, Al Ahly est pour l’instant relativement peu impacté par la crise du coronavirus et ses conséquences financières. La preuve : après avoir songé à demander à ses joueurs de réduire leur salaire, le géant cairote a finalement décidé de les maintenir en intégralité malgré l’arrêt du championnat égyptien en vigueur depuis le 14 mars.

«Nous paierons la totalité des salaires des employés et des travailleurs du club pour les quatre prochains mois à partir du 1er avril jusqu’au 1er juillet afin qu’ils puissent satisfaire leurs besoins et leurs engagements dans ces circonstances difficiles, surtout avec l’arrivée du mois sacré du ramadan», ont indiqué les Diables Rouges sur Twitter. Le conseil d’administration d’Al-Ahly a considéré que «le club peut assumer les dépenses à court terme et réévaluera la situation après cette période.»

L’octuple champion d’Afrique s’appuie notamment sur un juteux contrat avec la firme Presentation qui est estimé à 22,46 millions de dollars et qui court jusqu’en 2021.