Pour endiguer la propagation de la pandémie de coronavirus sur son territoire, le Bénin a imité d’autres pays africains en suspendant son championnat national. C’est à travers un communiqué en date du 18 mars, signé de Claude Paqui, Secrétaire Général de la Fédération Béninoise de Football, (FBF), que la décision a été communiquée.

Les championnats nationaux de football sont suspendus en République du Bénin pour les deux prochaines semaines. Réuni en Conseil des Ministres extraordinaire le mardi 17 mars, le gouvernement béninois a décidé de suspendre toutes les manifestations et autres événements non essentiels à caractère sportif, culturel, religieux, politique et festif pour restreindre la propagation du coronavirus sur le sol béninois.

En réponse à cette mesure gouvernementale, l’institution suprême du football béninois a opté, 24 heures plus tard, pour la suspension des championnats de Ligue 1, Ligue 2 et de Ligue 3 pour les deux prochaines semaines. «Déférant aux recommandations strictes édictées par le gouvernement, et dans le souci de préserver l’intégrité physique et la santé de tous les acteurs impliqués dans les différentes activités du football, le Comité Exécutif (CE) de la Fédération Béninoise de Football a décidé de la suspension des différentes compétitions de football pour une durée de deux (02) semaines correspondants à la période indiquée par le gouvernement», peut-on lire sur le communiqué de la FBF. Précisons que le Bénin compte déjà 2 cas de coronavirus. Il s’agit d’un ressortissant burkinabé de 49 ans qui est venu au Bénin le 12 mars et d’une allemande de 21 ans.

Notons par ailleurs, qu’en Centrafrique, où un premier cas a récemment été détecté, la Fédération a annoncé la suspension de ses différents championnats jusqu’à nouvel ordre.

Image