Retraité des terrains depuis fin 2019, Samuel Eto’o fourmille de projets, notamment celui de devenir entraîneur. Actuellement confinée à Paris, la légende camerounaise admet néanmoins que la crise du coronavirus va en partie l’inciter à revoir ses plans et à se consacrer davantage à sa famille.

«Il est clair pour moi, avec ce qui s’est passé, que je passerai désormais 60… 70 voire 80% de mon temps auprès de ma famille», a confié l’ancien Barcelonais dans un entretien qui sera diffusé lundi par RFI. «Parce que vous pouvez vous retrouver un beau matin sans votre enfant, sans votre épouse, sans même l’un de vos parents. Avec ce qui s’est passé, on a compris qu’il n’y a rien de plus important que les gens qu’on aime vraiment. La famille… certains amis… Il n’y a rien de plus important que ça…»

Pour Eto’o comme pour beaucoup de monde, il y aura un avant et un après Covid-19…