La large victoire du Nigeria face à l’Argentine (4-1) en a surpris plus d’un. Certes, la sélection sud-américaine était privée de plusieurs titulaires mais les Super Eagles sont à la peine depuis quelques temps et le nul face à l’Ethiopie (2-2) ne fait que le confirmer. D’ailleurs, la FIFA est sur ses gardes: l’instance dirigeante du football mondiale enquête sur le nombre élevé de paris enregistrés du match amical disputé mercredi à Abuja, affirme The Daily Telegraph. Menés 4-0, les Argentins avaient réduit la marque sur penalty dans le temps additionnel par Mauro Boselli (90e+9) alors que cinq minutes supplémentaires seulement avaient été annoncées. Selon le Daily Telegraph, de nombreux parieurs auraient pronostiqué sur un autre but après le quatrième but nigérian.