Alors qu’il devait trancher sur son avenir international seulement en fin de saison, Tiémoué Bakayoko a finalement opté pour l’équipe de France le mois dernier après avoir été appelé en renfort à la suite du forfait de Paul Pogba. Pourtant, L’Equipe confirme ce mardi des informations récoltées par Afrik-Foot en marge du match amical entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal (1-1) : le milieu de terrain de l’AS Monaco avait bien donné sa parole pour défendre les couleurs des Eléphants, son pays d’origine, en présence d’une réunion avec son frère en décembre.

A la suite de ce revirement, le président de la Fédération ivoirienne, Sidy Diallo, a eu une réaction très vive à l’égard du joueur et de ses proches, précise le journal sportif. Etant donné qu’il n’a joué qu’en amical avec les Bleus face à l’Espagne (0-2), l’ancien Rennais reste pour l’heure éligible pour la Selefanto s’il venait à changer d’avis.