Côte d’Ivoire : le mercato, Gasset prévient ses joueurs

Quelques mois avant le début de la CAN 2023 à domicile, Jean-Louis Gasset, le sélectionneur de l’équipe de Côte d’Ivoire, a tracé les contours de sa sélection et envoyé un message clair aux joueurs.

Dans une interview publiée par sa Fédération, Jean-Louis Gasset a livré quelques indications sur le groupe qui sera retenu pour disputer la 34e CAN en Côte d’Ivoire, du 13 janvier au 11 février 2024. « Le groupe prend forme. On a fait beaucoup d’essais pendant les quatre journées des éliminatoires. On comptabilise trois victoires et un nul. Huit buts marqués et deux encaissés. Et au regard des deux matchs qu’on a livrés à Yamoussoukro et à Bouaké, dans des conditions de répétition générale, on peut être optimiste », a assuré le technicien de 69 ans qui a déjà la quasi-totalité de sa liste en tête.

La mise en garde de Gasset

« Oui à 80% l’effectif est connu, même s’il va y avoir encore une ou deux nouveautés, a-t-il prévenu, avant de mettre en garde les internationaux en manque de temps de jeu en club. L’avenir à court terme, c’est-à-dire, les six prochains mois, seront déterminants pour les 20% qui restent. On a beaucoup de joueurs qui sont en fin de contrat ou qui sont prêtés. Il faut qu’ils sachent prendre de bonnes décisions pour être dans de meilleures dispositions possibles, pour être en jambes au moment opportun. »

Un avertissement qui vaut notamment pour Eric Bailly, en difficulté à l’OM. Prêté par Manchester United, le défenseur central (29 ans, 42 capes, 2 buts) a été utilisé par Igor Tudor seulement 15 fois cette saison en Ligue 1. Le club phocéen a décidé de ne pas lever l'option d'achat du joueur qui devra se trouver un autre point de chute pendant l’été prochain, alors qu’il figure, d'après la presse anglaise, sur la liste des 13 indésirables d’Erik ten Hag, l’entraîneur des Red Devils.

Le natif de Bingerville serait bien inspiré de retrouver du temps de jeu, sous peine de voir un jeune crack comme Abakar Sylla (Bruges) lui griller la politesse. « Le temps de jeu est très important pour le challenge qui nous attend. En d’autres termes, le début de saison prochaine sera très important. On peut avoir aussi de bonnes surprises avec les jeunes qui explosent quelque part. La compétition est dans huit mois, on fera la meilleure équipe possible pour répondre aux attentes de tout un pays », a fait savoir le coach Gasset. À bon entendeur.

Côte d’Ivoire : le mercato, Gasset prévient ses joueurs
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.