Les bruits de couloir parus ces derniers jours dans la presse ivoirienne disaient donc vrais ! Jeudi soir, la Fédération ivoirienne (FIF) a officialisé le départ d’Ibrahim Kamara, sélectionneur des Eléphants depuis novembre 2017, d’abord comme intérimaire puis ensuite comme numéro un officiel depuis juin 2018. A peu plus d’un mois de la double confrontation contre Madagascar dans les éliminatoires de la CAN 2021, il s’agit d’un choix très fort qui restera comme la dernière décision du président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, dont le mandat vient d’arriver à son terme et qui ne se représentera pas.

«A la demande du comité exécutif, le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Augustin Sidy Diallo a rencontré ce jeudi le sélectionneur national Ibrahim Kamara. A l’issue d’échanges courtois, les parties ont décidé d’un commun accord de mettre un terme à leur collaboration, à compter de ce jour», a annoncé la FIF à travers un communiqué.

Kamara largement poussé vers la sortie

Une rupture à l’amiable est donc évoquée, pourtant tout porte à croire que Kamara a été poussé vers la sortie, essentiellement à cause de ses rapports tendus avec ses supérieurs. «Il se raconte que Kamara bafouait l’autorité de Sidy Diallo et de Sory Diabaté (respectivement président et premier vice-président de la FIF). Il n’écoutait personne», soufflait récemment un membre du Comité exécutif de la FIF cité, sous couvert d’anonymat, par le site Sportmania.

Concernant l’aspect purement sportif, le bilan de «Kamso» (son surnom) était mitigé mais pas non plus alarmant. Le technicien avait permis aux Eléphants de repartir de l’avant après le fiasco Marc Wilmots. Il avait hissé la Selefanto jusqu’en quart de finale de la CAN 2019, poussant le futur champion d’Afrique algérien jusqu’aux tirs au but (1-1, 3-4 tab). Les éliminatoires de l’édition 2021 avaient en revanche plutôt mal débuté avec une victoire poussive à domicile face au Niger (1-0) suivie d’une défaite en Ethiopie (1-2).

Drogba futur décideur ?

La FIF dispose désormais de quelques semaines pour nommer un nouveau sélectionneur chargé de préparer l’échéance importante contre Madagascar. Au vu de la situation de l’instance, on peut supposer qu’un intérimaire va être désigné en attendant de connaître l’identité de la nouvelle équipe dirigeante qui nommera ensuite un nouveau sélectionneur sur le long terme. Cette tâche pourrait incomber à Didier Drogba, candidat presque officiel pour les prochaines élections !

Le communiqué de la FIF