Côte d’Ivoire : Zougrana en pincerait pour une autre sélection !

Après sa brillante saison avec le MC Alger, le milieu ivoirien Mohamed Zougrana s’éloignerait des Éléphants.

Héros du huitième titre du MCA (unique buteur dans le derby face à l’USM Alger le 17 mai) en Ligue 1 Pro après 14 ans d’attente, Mohamed Zougrana a depuis attiré la lumière des projecteurs. Tant et si bien que le milieu défensif de 22 ans a fait l’objet d’une sollicitation improbable de la part des supporters algériens, vraisemblablement sous l’effet de l’euphorie.

“Voilà pourquoi il y a certains supporters (du MCA, ndlr), et même des autres clubs qui souhaitent que Zougrana soit naturalisé algérien pour pouvoir jouer avec l’équipe d’Algérie, avait-il révélé avec une pointe d’humour il y a deux semaines dans une émission sportive algérienne.

Cela aurait donné une idée au natif d’Abidjan. Jamais appelé en équipe de Côte d’Ivoire (apparu à trois reprises avec les locaux au CHAN 2023 avant de découvrir les U23 pour sa seule et unique sélection en mars), l’ancien de l’ASEC Mimosas ne serait pas contre le fait de changer de nationalité sportive.

Zougrana pencherait vers le Burkina Faso

Selon DZfoot, son cœur balancerait en faveur d’une autre sélection. Pas du côté de l’Algérie, vu qu’il est évidemment inéligible. Mais plutôt en faveur du Burkina Faso, le pays d’origine de son père. Pour l’instant, le principal intéressé ne s’est pas encore exprimé à ce sujet. Une tendance pourrait se dégager dans les prochaines semaines voire les mois à venir.

Débarqué l’été dernier, Zougrana a disputé la bagatelle de 30 matches (29 titularisations) pour 4 buts inscrits et 2 passes décisives. Des performances susceptibles d’attiser la convoitise de quelques prétendants. C’est pourquoi le club algérois a blindé son contrat d’une année supplémentaire en vue du prochain mercato.

Côte d’Ivoire : Zougrana en pincerait pour une autre sélection !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.