Coupe Arabe : encore battu, le CR Belouizdad au bord du KO

Deuxième défaite consécutive en Coupe Arabe pour le CR Belouizdad. Ce lundi, les Chababistes se sont inclinés face au club émirati d’Al-Wahda (2-1), au stade Prince Sultan bin Abdul Aziz, et  risquent de sortir prématurément de la compétition, dès la phase de groupes, selon le résultat du match Raja-Koweït SC dans la soirée.

Alors qu’il n’avait plus le droit à l’erreur, après sa défaite vendredi contre le Raja Casablanca (1-2), lors de son entrée en lice, le CRB a été battu sur le même score par les émiratis d’Al-Wahda. Malgré sept changements opérés au coup d’envoi et un réajustement tactique traduit par un passage en 4-2-3-1 par rapport au dernier match, la situation s’est compliquée pour les Algériens lorsqu’ils concédaient juste avant la pause l’ouverture du score par Facundo Kruspzky, bien servi par Abdulla Kazim, dans une défense apathique. L'avant-centre argentin réalisait dans un matelas de confort un enchainement contrôle-frappe croisée qui trouvait les filets d'Azzedine Doukha (44e).

Éliminés malgré un beau coup franc

Juste après l’heure de jeu, Cristian Guanca anéantissait tout espoir en faisant le break, toujours dans une défense léthargique (2-0). La réduction du score par Aymen Bouguerra, auteur d’un sublime coup franc des 20-25 mètres, en fin de partie (84e) restera anecdotique.

Avec zéro point en deux matchs, la formation entrainée par Sven Vandenbroeck, pointe à la dernière place du groupe D, à six longueurs de son bourreau du jour Al-Wahda, lequel trône en tête du classement (6 points), en attendant la rencontre entre le Raja (3 pts) et Koweït SC (0 pt) qui s’affrontent ce lundi. Jeudi, la bande à Azzedine Doukha sera opposée au Koweït SC en étant déjà éliminée, sauf si les Koweitiens s'imposent face au Raja dans la soirée.

Coupe Arabe : encore battu, le CR Belouizdad au bord du KO
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.