Coupe du monde 2022 : jour de verdict à la FIFA pour l’Algérie ?

L’Algérie retient son souffle. Ce jeudi 21 avril, la Commission de discipline de la FIFA doit se réunir afin d’examiner le recours déposé par les Fennecs suite à leur élimination en barrage retour de la Coupe du monde 2022 face au Cameroun (1-2 a.p.) le mois dernier. Les vainqueurs de la CAN 2019 y dénoncent «l’arbitrage scandaleux» de Bakary Gassama, auteur de plusieurs décisions contestables ce jour-là.

Alors que des supporters algériens manifestent devant la siège de la FIFA à Zurich depuis plusieurs jours, il n’est pas certain cependant que l’instance dirigeante du ballon rond communique son verdict dès ce jeudi. Surtout que la Fédération algérienne (FAF) a fait savoir en début de semaine qu’elle a, «conformément aux recommandations de ses conseils juridiques», également saisi la Commission d’arbitrage de la FIFA car «le dossier de réclamation introduit s’appuie sur un argumentaire et des considérations techniques liées à l’arbitrage qui nécessitent un examen de la part d’une structure spécialisée.» Or, rien ne dit que cette commission se prononcera sur le recours dès ce jeudi…

Quoi qu’il en soit, la probabilité d’un verdict favorable aux Fennecs est faible. «Les décisions de l’arbitre sur des faits en relation avec le jeu sont sans appel, y compris la validation d’un but et le résultat d’un match», indique ainsi le règlement de la FIFA. La seule exception concerne les cas avérés de manipulation de match. C’est pour ce motif que la FIFA avait notamment ordonné de rejouer Afrique du Sud-Sénégal dans les éliminatoires du Mondial 2018. Sauf que cette fois, aucune charge sérieuse de cet ordre n’a été formulée à l’encontre de Gassama, et le dossier de la FAF conteste la pertinence des décisions du Gambien, pas son intégrité…

Coupe du monde 2022 : jour de verdict à la FIFA pour l’Algérie ?
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !