Sabiri, Maroc

Le Maroc a fait sensation en s’offrant le scalp de la Belgique (2-0) ce dimanche pour se rapprocher des 8es de finale de la Coupe du monde 2022.

On tient le premier coup d’éclat africain dans cette Coupe du monde 2022 ! Poussé par un Stade Al-Thumama acquis à sa cause et qui a copieusement sifflé l’adversaire sur chaque prise de balle, le Maroc a fait chuter la Belgique (2-0) ce dimanche dans le groupe F. Il faut se garder de toute conclusion hâtive dans cette poule serrée, mais, avec ce résultat couplé au nul initial contre la Croatie (0-0), les hommes de Walid Regragui se rapprochent sérieusement des 8es de finale.

Le début de partie se révélait pourtant pénible pour les Lions de l’Altas, complètement sevrés de ballon (plus de 70% de possession pour la Belgique) et Munir, titularisé dans le but à la dernière minute suite au forfait de Bounou, devait s’interposer d’entrée pour bloquer le tir de Batshuayi. Au fil des minutes cependant, le 3e de la précédente édition se cassait les dents sur le bloc marocain, bien en place et qui ne tremblait pas vraiment. Au contraire, les Marocains, percutants en contre, disposaient des meilleures situations, mais Ziyech, En-Nesyri ou encore Hakimi ne parvenaient pas à accrocher le cadre.

Le coaching gagnant de Regragui

Les débats s’équilibraient et, juste avant la pause, Ziyech faisait exulter le stade en transformant un coup franc dans un angle fermé. Une joie vite douchée car, après recours à la VAR, l’arbitre annulait ce but en raison d’un très léger hors-jeu de Saïss. Pas de quoi décourager les Marocains qui entraient dans le second acte avec beaucoup d’envie même si la première alerte était sur le but de Munir, qui mettait en échec Hazard.

Mais les Lions de l’Atlas répliquaient avec un tir soudain de Boufal qui frôlait le second poteau. Même si Munir devait à nouveau intervenir face à Mertens, le danger se faisait de plus en plus présent dans la surface belge et Sabiri, entré en jeu, finissait par ouvrir le score sur un coup franc similaire à celui de Ziyech, dans un angle fermé (0-1, 73e). Pas vraiment inquiétés, les Marocains faisaient même le break par un autre entrant, le Toulousain Aboukhlal, à la réception d’un centre en retrait de Ziyech (0-2, 90e+2). Un nul devrait suffire jeudi pour finir le travail contre le Canada, qui affronte la Croatie à 17h.

Le classement provisoire du groupe F : Maroc 4 points, Belgique 3 pts, Croatie 1 pt (un match en moins), Canada 0 pt (un match en moins)

Les compos de Belgique-Maroc :

Belgique : Courtois – Meunier, Alderweireld, Vertonghen, Castagne – Witsel, Onana – T. Hazard, De Bruyne, E. Hazard – Batshuayi.

Maroc : Munir – Hakimi, Saiss, Aguerd, Mazraoui – Ounahi, Amrabat, Amallah – Ziyech, En-Nesyri, Boufal.