Coupe du monde 2026 : la Guinée Équatoriale au bord de l’exclusion !

La Guinée équatoriale risque d'être exclue des qualifications pour la Coupe du monde 2026. Ce scénario représenterait, à coup sûr, une immense déception pour toute l'équipe, le sélectionneur Juan Micha, son staff et bien entendu les supporters. D'autant plus que le Nzalang Nacional possède aujourd'hui une équipe qui tient la route, lui permettant pourquoi pas, avec l'élargissement à 9-10 participants africains, d'envisager de se qualifier pour la plus prestigieuse des compétitions, à laquelle elle n'a jamais participé.

La raison de ce micmac ? Des dettes non payées envers d'anciens sélectionneurs limogés. Si les autorités du pays ne les règlent pas avant le 12 juillet, date du tirage au sort des qualifications pour la Coupe du monde 2026, le Nzalang Nacional ne pourra pas prendre part aux éliminatoires. La FIFA et le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ont ordonné le paiement de plus de 2 millions d'euros d'indemnités. Malgré les efforts du vice-président de la République, Teodoro Nguema Obiang Mangue, les dettes restent impayées.

Excédé, le média local huelladeportiva.net a déploré : “Si une telle absurdité se produisait, ce serait humiliant et honteux, pour une nation qui a sa diversité dans le Nzalang Nacional qui unit le peuple. Comment pouvez-vous ignorer les affaires du Nzalang ? Ce qui est clair, c'est que la Guinée équatoriale a une dette envers deux personnes et sera exclue dans les 16 jours de la plus grande compétition de football au monde. Car la FIFA en a assez de ce cirque.”

Qualifiés pour la CAN 2023

Malgré cette polémique, les Equato-Guinéens assurent sur le pré. Avec 12 points en 5 matchs, le Nzalang Nacional a en effet assuré avec brio sa qualification pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations, qui se déroulera en début d'année prochaine en Côte d'Ivoire. En effet, même si les troupes de Juan Micha ont encore un match à disputer contre la Libye le 4 septembre prochain, ils ne pourront être rattrapés. Le Bostwana (4 points) et la Libye donc (3 unités au compteur) sont mathématiquement éliminés. Il n'y a que la Tunisie, classée seconde avec 10 points, qui peut encore espérer passer devant les Rouge dans ce groupe J. Seulement pour l'honneur donc, puisque la première comme la deuxième place sont qualificatives. Durant cette CAN 2023, les coéquipiers d'Emilio Nsue tenteront de faire au moins aussi bien que lors de leurs dernières participations : quarts de finaliste en 2021 et 2012, demi-finaliste en 2015.

Coupe du monde 2026 : la Guinée Équatoriale au bord de l’exclusion !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.