Une nouvelle révélation surgit concernant la mort tragique d’Albert Ebossé. La version communément admise, et confirmée par l’autopsie du corps de l’attaquant, est que le Camerounais a succombé à un traumatisme crânien consécutif à un tir de projectile. Pourtant, l’ancien gardien international camerounais Joseph-Antoine Bell, a raconté une tout autre version des faits à l’antenne de la télévision camerounaise. « J’ai reçu des informations qui disent qu’Ebossé n’est pas mort sur un terrain de football. Il est rentré dans les vestiaires et a été agressé par un des loubards du président du club (Mohand Cherif Hannachi, ndlr). (…) Ca devient véritablement un assassinat« , s’indigne l’ancien Lion Indomptable. Une version assez peu crédible depuis la diffusion d’une dernière vidéo qui tend à montrer qu’Ebossé a été touché alors même qu’il allait entrer dans le tunnel des vestiaires.

Ci-dessous, la vidéo qui remet assez nettement en cause la version de Joseph-Antoine Bell :


Mort d’Ebossé, de nouvelles images par dzfoot