Décès d’Albert Ebossé : Bell accuse un “loubard” d’Hannachi

Une nouvelle révélation surgit concernant la mort tragique d’Albert Ebossé. La version communément admise, et confirmée par l’autopsie du corps de l’attaquant, est que le Camerounais a succombé à un traumatisme crânien consécutif à un tir de projectile. Pourtant, l’ancien gardien international camerounais Joseph-Antoine Bell, a raconté une tout autre version des faits à l’antenne de la télévision camerounaise. “J’ai reçu des informations qui disent qu’Ebossé n’est pas mort sur un terrain de football. Il est rentré dans les vestiaires et a été agressé par un des loubards du président du club (Mohand Cherif Hannachi, ndlr). (…) Ca devient véritablement un assassinat“, s’indigne l’ancien Lion Indomptable. Une version assez peu crédible depuis la diffusion d'une dernière vidéo qui tend à montrer qu’Ebossé a été touché alors même qu’il allait entrer dans le tunnel des vestiaires.

Ci-dessous, la vidéo qui remet assez nettement en cause la version de Joseph-Antoine Bell :


Mort d'Ebossé, de nouvelles images par dzfoot

Décès d’Albert Ebossé : Bell accuse un “loubard” d’Hannachi
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.