Jour mémorable pour Yassine Benzia ! Dimanche, le milieu offensif de Dijon a transformé un penalty qui a permis à son équipe de s’imposer face à Nice (2-0) à l’occasion de la 33e journée de Ligue 1. Ce premier but en compétition officielle depuis le 21 avril 2018 permet à l’international algérien de tirer définitivement un trait sur ses galères passées. Quelques mois après son arrivée en Bourgogne, en janvier 2020, l’ancien Lyonnais a en effet été victime d’un grave accident de buggy en mai dernier.

Après onze opérations, dont quatre greffes de peau, qui lui ont permis de retrouver l’usage de sa main gauche, mais pas son pouce, Benzia a retrouvé les terrains mi-février avec l’équipe réserve du DFCO avant de célébrer son grand retour en Ligue 1 le 3 mars face à Brest. Le but de dimanche constitue un nouveau pas dans sa thérapie. «Ça m’a libéré de quelque chose, j’étais très très content de marquer ce but. J’ai repensé à tous ces moments de mal que j’ai subis ces derniers mois», a confié le Fennec au micro de Canal+.

A 26 ans, Benzia entend désormais reprendre le fil de sa carrière, notamment en retrouvant la sélection algérienne qu’il n’a plus fréquenté depuis novembre 2018. «Depuis que j’ai repris les exercices physiques, je me suis fixé un objectif, celui de disputer la Coupe du monde 2022 au Qatar», confiait récemment le Bourguignon à la chaîne Youtube «ça dit quoi ?» C’est tout le mal qu’on lui souhaite !