senou coulibaly mali

Ces dernières heures, le Mali va de déception en déception… Sur le point de voir Adama Traoré (Wolverhampton) leur passer sous le nez, les Aigles pensaient se consoler avec les binationaux Fousseni Diabaté (24 ans, Amiens), Senou Coulibaly (25 ans, Dijon) et Ibrahim Sissoko (23 ans, Niort) qui figurent tous dans la liste dévoilée vendredi par le sélectionneur Mohamed Magassouba pour les matchs contre la Guinée (14 novembre) et le Tchad (17 novembre) dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021.

Problème : un des joueurs cités a déjà déclaré forfait (Diabaté), tandis qu’un second risque d’en faire de même. Entraîneur de Coulibaly à Dijon, Stéphane Jobard, a en tout cas mis la pression en estimant que son défenseur central, forfait samedi contre Monaco (0-1), n’est pas apte à rejoindre la sélection malienne.

«Senou (Coulibaly), on est surpris. Il partirait au dernier moment avec le Mali. Pour moi, il part pour faire constater sa blessure», a prévenu le technicien dans des propos rapportés par L’Equipe. «Même chose pour Mama Baldé (Guinée-Bissau). Si les sélectionneurs pouvaient nous soulager et éviter les déplacements intempestifs… Si on ne fait pas jouer les joueurs qui sont blessés, ce n’est pas par plaisir, c’est vraiment qu’il y a un état de fait. Les sélections sont très exigeantes à ce niveau-là, mais moins sur les dates de retour», a taclé le technicien…