Drogba se lance dans une nouvelle bataille

Didier Drogba, la légende ivoirienne, lance une campagne contre les faux agents en partenariat avec la FIFpro, sa fondation ainsi que l’Organisation Internationale des Travailleurs (OIT). Il s'est exprimé à ce sujet lors d'une visioconférence réalisée lundi en compagnie de son ancien coéquipier à Chelsea, le Lion Indomptable Geremi Njitap, ainsi que Stéphane Burchkalter, ancien Secrétaire Général de la FIFPRO Afrique.

Un jeune Africain victime d'un agent véreux qui lui demande une fortune pour le conduire en Europe en lui faisant miroiter un essai au sein d'un club prestigieux, puis qui le laisse finalement livré à lui-même en pleine nature. Ce scénario, beaucoup de jeunes apprentis footballeurs africains l'ont déjà vécu. D'après l'enquête de la FIFPRO Afrique menée sur un échantillon de 263 jeunes footballeurs, 78% des joueurs ayant été contactés par une personne qui a dit qu'elle pouvait les aider à changer de club ont déclaré que cette personne n'avait pas tenu une ou plusieurs de ses promesses. Des chiffres alarmants face auxquels Drogba et Geremi, deux anciennes stars du football mondial, ont décidé de réagir en lançant une campagne par l'intermédiaire de la FIFPRO, la Fondation Didier Drogba et l’organisation international du Travail (OIT).

Une campagne pour sensibiliser les jeunes joueurs

Le principe de cette campagne ? A travers une brochure et une vidéo, mettre l'accent sur la sensibilisation des jeunes joueurs et de leur famille aux risques encourus. Les actions clés de cette campagne comprennent des conseils et des formations pour apprendre aux jeunes footballeurs à traiter avec les agents de manière éthique. Les joueurs sont ainsi encouragés à leur poser les bonnes questions et à négocier des contrats équitables. La campagne leur donne également la possibilité d'accéder à des conseillers experts.

Pour les jeunes joueurs, cette campagne de prévention présente deux axes majeurs : apprendre à se méfier des faux agents sous peine d'être abusé et de se retrouver démuni, ainsi que la question de l'expatriation. Cela vaut-il vraiment la peine de quitter son pays, sa famille et ses repères pour tenter l'aventure aussi passionnante que périlleuse du football professionnel ? En bref, cette initiative a pour but de permettre aux jeunes talents du continent africain de se poser les bonnes questions. Car s'il y a beaucoup à gagner en devenant footballeur professionnel, il y a aussi parfois beaucoup à perdre lorsque les choses ne tournent pas dans le bon sens. Et les places sont chères dans ce milieu où il y a beaucoup d'appelés et très peu d'élus…

À compter du 1er octobre 2023, la FIFA va durcir son règlement et toute personne qui souhaite exercer en tant qu'agent conformément à la réglementation applicable devra être titulaire d'une licence pour exercer son activité. On peut donc dire que cette campagne menée par les deux anciens Blues tombe à pic ! En tout cas, l'initiative plaît. Elle sera relayée par la Confédération africaine de football (CAF), les Fédérations, académies et clubs ainsi que les centre de formations en Afrique. Sans oublier les ministères dans les pays concernés.

Drogba se lance dans une nouvelle bataille
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.